Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Amériques

Arrestations en masse lors des funérailles du dissident cubain Oswaldo Paya

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/07/2012

Une cinquantaine d'opposants cubains, dont Guillermo Farinas, prix Sakharov 2010 du Parlement européen, ont été arrêtés mardi, à La Havane, lors des obsèques du dissident Oswaldo Paya, décédé dimanche dans un accident de voiture.

AFP - Plusieurs dizaines d'opposants cubains, dont Guillermo Fariñas, prix Sakharov 2010 du Parlement européen, ont été arrêtés mardi lors des obsèques du dissident Oswaldo Paya, dont les circonstances du décès, dimanche dans un accident de voiture, restaient controversées.

Guillermo Fariñas, 50 ans, célèbre pour ses nombreuses grèves de la faim, a été interpellé par des policiers en civil alors que des centaines d'opposants s'étaient réunis dans le quartier du Cerro à La Havane pour les funérailles d'Oswaldo Paya.

Une cinquantaine d'autres militants ont également été interpellés par l'important dispositif policier déployé à l'occasion des obsèques d'Oswaldo Paya, alors qu'ils commençaient à lancer des slogans contre le régime communiste cubain, vêtus de tee-shirts à l'effigie du défunt.

Quelque 200 personnes, proches du défunt et opposants de tous horizons, s'étaient réunies pour assister aux funérailles d'Osawaldo Paya à l'église du Divin Sauveur, dans le sud de La Havane, avant de se rendre au grand cimetière de Colon, dans le centre de la capitale cubaine où il a été inhumé sans autre incident.

La famille du défunt, lui aussi prix Sakharov des droits de l'homme du Parlement européen en 2002, a de nouveau réclamé mardi une enquête sur les circonstances de son décès, en assurant que l'accident de voiture dont il a été victime avait été "provoqué" par un autre véhicule.

"Nous rechercherons toute la vérité sur la mort violente de mon père. Nous ne cherchons pas de vengeance. Nous ne le faisons pas par haine, car, comme le disait mon père, nous ne portons pas de haine dans notre coeur, seulement la soif de vérité et de liberté", a affirmé la fille du dissident catholique, Rosa Maria Paya, lors de la messe célébrée par l'archévêque de La Havane, le cardinal cubain Jaime Ortega.

Selon les autorités cubaines, Oswaldo Paya, 60 ans, est mort dans l'accident d'une voiture de location qui est sortie de la route et a heurté un arbre dimanche en début d'après-midi à une vingtaine de kilomètres de Bayamo, dans le sud-est de l'île, à 750 kilomètres de La Havane.

Un militant cubain du Mouvement chrétien Libération (MCL), fondé par Oswaldo Paya en 1988, a également trouvé la mort dans l'accident et deux autres occupants du véhicule, un Suédois et un Espagnol, tous deux âgés de 27 ans et militants de mouvements de jeunesse des partis conservateurs de leur pays, ont été légèrement blessés.

Aucun des deux blessés européens n'a apporté publiquement de témoignage sur les circonstances de l'accident.

Le Suédois Jens Aron Modig a pu regagner La Havane sous accompagnement consulaire, les autorités suédoises se refusant à toute déclaration. De son côté, l'Espagnol Angel Carromero Barrios, qui conduisait le véhicule, se trouvait toujours mardi en garde à vue à Bayamo, ont indiqué des sources de l'ambassade espagnole à Cuba.

Oswaldo Paya, marié et père de trois enfants, avait conquis une notoriété internationale en 2002 en présentant son "Projet Varela" - du nom du prêtre et philosophe cubain Félix Varela (1788-1853), précurseur du nationalisme cubain - réclamant un référendum populaire autour de la liberté d'expression, la liberté d'association, la libre entreprise et la libération de prisonniers politiques.

Le "Projet Varela" avait réuni plus de 10.000 signatures, lui permettant d'être légalement présenté devant le Parlement cubain. L'ex-président démocrate Jimmy Carter l'avait publiquement soutenu lors d'une visite à Cuba en mai 2002.

Ignoré par l'Assemblée nationale cubaine, le texte avait été rapidement rejeté, à l'initiative de Fidel Castro, par un contre-référendum inscrivant dans la Constitution l'irréversibilité du socialisme à Cuba.
 

Première publication : 25/07/2012

  • CUBA

    Le dissident cubain Oswaldo Paya meurt dans un accident de voiture

    En savoir plus

  • CUBA

    À La Havane, des blogueurs d'opposition cubains animent le Festival Clic

    En savoir plus

  • CUBA

    Plusieurs dizaines de dissidentes cubaines arrêtées à La Havane

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)