Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

Economie

L'État mise sur les voitures propres pour sortir le secteur automobile de l'ornière

Vidéo par France 2

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 25/07/2012

Écologie et innovation seraient les deux mamelles du redressement de la filière automobile, selon le plan dévoilé ce mercredi par le gouvernement français. Des priorités qui sont déjà celles des constructeurs français PSA et Renault

Mise au vert. Le salut de PSA Peugeot Citroën et Renault passera par les voitures “propres” et “innovantes”, veut croire Arnaud Montebourg. La plupart des mesures du plan de soutien à la filière automobile française présenté ce mercredi 25 juillet par le ministre du Redressement productif vont dans ce sens. Augmentation du bonus-malus écologique pour inciter à produire des voitures hybrides et électriques, soutien financier à la recherche de technologies “propres”, ou encore subventions pour l’achat de voitures hybrides ou électriques : le vert serait définitivement la couleur de l’espoir pour les constructeurs automobiles français.

Mais ce n’est pas comme si Renault et PSA Peugeot Citroën n’avaient pas déjà, en

Réactions mesurées au siège de PSA après les annonces du gouvernement

partie, entamé leur révolution écolo. Depuis le début de l’année, PSA, qui a annoncé, ce mercredi également, un plan d’économie de 1,5 milliard d’euros, vend, en effet, les voitures à essence les moins polluantes d’Europe, selon un classement établi par l’Association française auxiliaire de l'automobile (AAA). Avec une émission de 125,5 grammes de CO2 par km et par véhicule, PSA se place devant Toyota, le champion historique des véhicules hybrides. Renault, lui, se hisse en quatrième position.

Les deux "frenchies" du monde de l’automobile ont, toutefois, des positionnements très différents pour séduire les éventuels automobilistes éco-responsables. Renault Nissan mise ainsi, beaucoup, sur les voitures électriques. La marque a investi 4 milliards d’euros dans cette filière avec, comme objectif affiché, de vendre 1,5 million de ces véhicules avant la fin de 2016. PSA Peugeot Citroën préfère, pour sa part, jouer la carte des hybrides... avec un succès certain depuis le début de l’année en France. Ses Peugeot 3008 Hybrid4 et la Peugeot 508 RXH ont représenté 24 % des ventes de voitures hybrides dans l’Hexagone au premier trimestre de 2012, loin, cependant, derrière Toyota (36 % de parts de marché), qui reste le leader incontesté de ce segment avec son Auris et sa Prius.

Qui veut du "propre" ?

Si François Hollande a opté pour une Citroën hybride comme voiture officielle, il n'est cependant pas sûr que les Français suivent l'exemple présidentiel. Pour l’instant, le

marché français des voitures hybrides ou électriques est à la traîne. Les ventes ne font que commencer à décoller. En 2011, 13 340 voitures hybrides ont trouvé preneur en France, alors qu’entre 2008 et 2010, environ 9 000 véhicules étaient vendus chaque année, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). L’Hexagone représente à peine 1 % du marché mondial des hybrides qui, lui, a explosé, passant de 500 000 en 2008 à plus d’1 million en 2011.

Quant au marché des voitures électriques, il est encore liliputien, avec à peine 2 000 voitures écoulées. “C’est le problème de l’œuf et de la poule, car sans un nombre suffisant de bornes pour recharger le véhicule, les consommateurs seront peu intéressés. Et sans voitures électriques, il n’y a pas de raison d’installer des bornes”, déplore l’institut français IFP Énergies nouvelles dans son panorama 2012 consacré aux véhicules hybrides et électriques.

La France est donc un marché potentiellement prometteur... si les consommateurs suivent la tendance mondiale. À l’horizon 2020, il devrait se vendre entre 7 millions et 12 millions de véhicules hybrides et entre 2 millions et 5 millions de voitures électriques, d’après IFP Énergies nouvelles. Reste à savoir si le plan de soutien d’Arnaud Montebourg va susciter l’électrochoc consumériste attendu ou si, sous l’effet de la crise économique, les Français vont prendre leur temps pour se mettre à acheter “propre” et “innovant”.

Première publication : 25/07/2012

  • FRANCE

    Le gouvernement renforce le bonus écologique pour les voitures "propres"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Sauver la filière automobile passe-t-il par un redressement productif ?

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Qui veut la peau de PSA Peugeot Citroën ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)