Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 29/07/2012

Syrie : le régime poursuit sa répression sanglante

Le régime syrien poursuit sa répression sanglante partout dans le pays, les Muppets montent au créneau pour défendre les droits des homosexuels et un collectif de musiciens propose un medley des plus belles chansons d’amour.

Syrie : le régime poursuit sa répression sanglante

En Syrie, si les combats continuent de faire rage entre les forces loyalistes et les rebelles à Alep et focalisent l’attention d’une partie de la communauté internationale, le régime ne relâche pas pour autant la pression dans les autres régions du pays. En effet, la situation reste critique dans la plupart des grandes villes syriennes où la répression exercée par les hommes fidèles à Bachar al-Assad se poursuit sans ménagement.

Ainsi, à Talbisseh, dans le centre du pays, les militaires auraient désormais recours à des bombardements aériens pour pilonner la ville. C’est en tout cas ce qu’affirment les activistes qui ont mis en ligne ces vidéos. Des images qui témoigneraient, selon eux, des explosions impressionnantes provoquées mercredi par des largages de bombes effectués par des MIG de l’armée régulière.

A Homs aussi les hommes fidèles au régime semblent poursuivre leur traque des rebelles. Ces documents amateurs difficilement authentifiables montreraient ainsi des quartiers de la ville pris sous le feu des mortiers et ici c’est un tank de l’armée qui n’hésiterait pas à tirer directement sur un bâtiment dans lequel se seraient réfugiés des opposants.

Enfin, la capitale Damas n’est pas épargnée, elle non plus, par la violente répression exercée par les soldats de Bachar al-Assad. Plusieurs quartiers de la ville seraient ainsi régulièrement survolés par des hélicoptères qui tirent depuis les airs sur des positions tenues par des opposants. Et au sol, les membres de l’armée régulière s’adonneraient à des pillages de magasins comme semblent en attester ces images montrant des commerces dévastés.

Les Muppets tournent le dos à un fast-food homophobe

La semaine dernière, la « Jim Henson Company » a mis un terme à son partenariat avec « Chick-fil-A ». Pas question pour la société créatrice des célèbres Muppets de cautionner les discours homophobes du PDG de la chaîne de fast-foods spécialisée dans le poulet… Dan Cathy s’est en effet récemment clairement positionné contre le mariage homosexuel, affirmant qu’il croyait aux valeurs familiales « au sens biblique du terme ».

Un discours aux antipodes des idées défendues par l’actuelle présidente de la « Jim Henson Company », Lisa Henson. Elle a donc fait part de la rupture avec « Chick-fil-A » dans un message publié sur sa page Facebook en réaffirmant son engagement pour la diversité et le mariage pour tous. Un combat bien évidemment soutenu par le porte-parole des petites marionnettes farfelues, Kermit la grenouille, qui a lui aussi tenu à expliquer en vidéo les raisons qui ont poussé ses créateurs à amorcer le divorce avec la chaîne de restaurant.

Et la position de Lisa Henson a été largement saluée sur Twitter. Les utilisateurs du site de microblogging la remercient ainsi de défendre la cause homosexuelle et fustigent l’attitude du patron de « Chick-Fil-A ». Une femme a même choisi d’occuper un des fast-food en signe de protestation. Et le mouvement a trouvé un écho jusque dans la sphère politique puisque le maire de Boston, Tom Menino, a déclaré vouloir empêcher la chaîne d’ouvrir une franchise dans sa ville.

Malgré ces réactions hostiles, « Chick-Fil-A » peut tout de même compter sur le soutien d’une partie des citoyens du pays à commencer par celui de Mike Huckabee. Via son compte Twitter et sa page Facebook, le très conservateur ancien gouverneur de l’Arkansas appelle notamment les amateurs de poulets à se rendre dans l’une des franchises le 1er août prochain. D’autres internautes expliquent quant à eux qu’ils ne boycotteront pas les restaurants de la chaîne tout simplement parce qu’ils aiment la nourriture qui y est servie et que les opinions religieuses du PDG de ces fast-food n’ont aucun rapport avec le service qu’il propose.

La Toile mobilisée pour une victime de la fusillade d’Aurora

Caleb Medley fait partie des nombreux blessés de la fusillade survenue la semaine dernière dans un cinéma du Colorado. Mais le jeune homme qui se trouve toujours à l’hôpital n’a pas d’assurance maladie et devra donc payer le coût faramineux des opérations qu’il a subi. Une situation qui a suscité un élan de générosité sur la Toile américaine où des internautes ont décidé de lancer une collecte de fonds pour aider Medley à s’acquitter de ses frais médicaux. Une initiative qui a déjà permis d’obtenir plus de 280 000 dollars.

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« # Stop Time Out Dubai » sont les termes actuellement utilisés par des internautes des Emirats Arabes Unis pour exprimer leur colère sur Twitter. L’édition de Dubai du magazine « Time Out » a en effet publié en début de semaine un article sur les 5 meilleurs bars où prendre un verre pendant le ramadan. Une initiative mal perçue par bon nombre de citoyens qui estiment que le magazine fait de la provocation et ne respecte pas les traditions du culte musulman. Une polémique qui a finalement poussé la rédaction de Time Out Dubai à présenter ses excuses.

Vidéo du jour

Le collectif CDZA qui s’est fait connaître des internautes en diffusant sur la Toile plusieurs de ses créations musicales est de retour avec une nouvelle vidéo. Et cette fois il s’agit d’un medley des plus belles chansons d’amour des années 50 à nos jours. Une performance qui pourrait donner des idées à certains en matière de sérénade.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2014 Réseaux sociaux

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

Au sommaire de cette édition : un acteur américain revisite l'Ice Bucket Challenge pour dénoncer les brutalités policières, le ministre indien des Finances provoque la polémique...

En savoir plus

28/08/2014 Réseaux sociaux

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge", les internautes espagnols affichent leur solidarité avec une victime de viol et...

En savoir plus

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux...

En savoir plus

25/08/2014 Réseaux sociaux

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

Au sommaire de cette édition : l’aide humanitaire russe en Ukraine divise les internautes ; des célébrités chinoises sont la cible d’une campagne anti-drogue de Pékin ; et un...

En savoir plus

22/08/2014 Réseaux sociaux

Le "Doubtfire Face", nouveau défi de la Toile contre le suicide

Au sommaire de cette édition : les internautes réalisent un nouveau défi en ligne pour lutter contre le suicide, un tweet du Président de la République d'Iran Hassan Rohani...

En savoir plus