Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

EUROPE

C'est parti pour les Jeux olympiques de Londres !

Vidéo par Clovis CASALI

Texte par Trésor KIBANGULA

Dernière modification : 28/07/2012

C'est une cérémonie d’ouverture fastueuse qui a donné le coup d'envoi officiel des Jeux olympiques de Londres durant lesquels quelque 10 500 athlètes vont tâcher de se surpasser pour tenter de décrocher l'or.

Les Jeux olympiques de Londres se sont officiellement ouverts ce vendredi 27 juillet dans la capitale britannique qui prépare l’événement depuis sept ans. Quelque 80 000 personnes, dont plus d’une centaine de chefs d’État et de gouvernement, assisté à la cérémonie d’ouverture, aux côtés de la reine Élisabeth II, dans le stade olympique.

Le cycliste britannique Bradley Wiggins, vainqueur du dernier Tour de France, a donné le coup d’envoi du spectacle de trois heures concocté par le cinéaste Danny Boyle. Le réalisateur du célèbre film "Slumdog Millionaire" s’est inspiré des racines de l’identité britannique pour émerveiller les spectateurs et les milliards de personnes attendues devant leur écran de télévision pour suivre ces festivités.

La cérémonie devait se conclure par le défilé des athlètes, avant la déclaration d’ouverture officielle des Jeux, par la reine Élisabeth II, puis l’arrivée du dernier porteur de la flamme olympique et l’embrasement de la vasque. Le nom de la personne allumant la flamme olympique est resté secret jusqu’au dernier moment.

Coup de projecteur sur les épreuves les plus attendues de l'événement.

28 juillet : cyclisme I. Mark Cavendish, vainqueur cette année pour la quatrième fois consécutive du sprint sur les Champs-Élysées lors de la dernière étape du Tour de France, tentera de décrocher l’or olympique devant des milliers de supporters sur le Mall.

29 juillet : basketball. Les stars de la NBA rassemblées au sein de l'équipe des États-Unis tenteront de décrocher la médaille d'or. Pour leur entrée en lice, ils seront confrontés aux Bleus conduits par Tony Parker, triple champion NBA.

30 juillet : natation I. Un duel très attendu dans la piscine entre le Français Camille Lacourt, champion du monde en titre du 100 dos, et l’Américain Matt Grevers qui a signé le 28 juin dernier un 52 secondes 08, à 14/100 du record mondial tenu par son compatriote Aaron Peirson.

31 juillet : natation II. Michael Phelps pourrait devenir le sportif le plus médaillé de l’histoire olympique. Le nageur américain, déjà 16 fois récompensé en deux JO, défendra son titre de champion olympique à l’Aquatics Center. Actuellement, le record est détenu par la gymnaste soviétique Larissa Latynina avec ses 18 médailles remportées entre 1956 et 1964.

3 août : judo. Médaillé de bronze à Pékin, Teddy Riner, quintuple champion du monde des lourds, entrera en jeu pour tenter de décrocher l’or olympique, seul trophée qui manque encore à son incroyable palmarès. Avec l’absence du Japonais Satoshi Ishii qui l'avait privé de l'or en 2008, le Français a toutes les chances de réaliser son rêve.

5 août : tennis. L’Écossais Andy Murray tentera de remporter la médaille d’or à domicile. Le défi s’annonce difficile face au Suisse Roger Federer, de nouveau numéro un mondial, champion olympique en double à Pékin et vainqueur, début juillet, du tournoi de Wimbledon. Jo-Wilfried Tsonga jouera le rôle d’outsider.

5 août : 100 mètres. Le grand rendez-vous des Jeux de Londres avec le 100 mètres. Le Jamaïcain Usain Bolt, sacré en 2008 à Pékin et détenteur du record du monde (9 s. 58), défendra son titre olympique face à son compatriote Yohan Blake, détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année (9 s. 75). Un duel pour le statut d'homme le plus rapide du monde.

6 août : cyclisme II. L'armada anglaise avait monopolisé ou presque les épreuves sur piste à Pékin en 2008, avec 7 titres sur 10. Mais le Français Grégory Baugé pourrait les priver cette année de l'épreuve reine sur vélodrome, la vitesse individuelle. Invaincu en championnat du monde depuis 2009, le Guadeloupéen convoite le titre suprême.

9 août : 200 mètres. Le Français Christophe Lemaître, surnommé le "TGV de Culoz", visera une médaille olympique. Le bronze sera déjà un bon résultat dans une épreuve dominée par les deux Jamaïcains Usain Bolt et Yohan Blake.

 

Un premier record a déjà été enregistré quelques heures avant la cérémonie d’ouverture. Un exploit signé par l'archer sud-coréen Im Dong-hyun, souffrant de cécité, avec 699 points en 72 flèches lors du tour de classement de l'épreuve de tir à l'arc, aidant son pays à signer également le record du monde par équipes.

Première publication : 27/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Laura Flessel : "C’est une soirée exceptionnelle"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les JO de Londres en chiffres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Londres voit grand pour la cérémonie d'ouverture des JO

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)