Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

EUROPE

Londres voit grand pour la cérémonie d'ouverture des JO

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2012

La capitale britannique donnera le coup d'envoi des 30e Jeux olympiques d'été ce soir, à 22h. Une cérémonie d'ouverture de près de 3 heures, concoctée par le réalisateur Danny Boyle.

AFP - Après 7 ans de travaux, un coût de 12 milliards d'euros et un casse-tête en matière de transports et sécurité, il revenait à Elizabeth II de donner vendredi le coup d'envoi des JO de Londres, "plus grand show sportif sur terre" lors d'une cérémonie résolument "British".

"Je déclare ouverts les Jeux de Londres célébrant la 30e Olympiade de l'ère moderne" : en prononçant ces mots traditionnels de sa voix flûtée au stade de Stratford, sous les yeux de 80.000 spectateurs et de plus d'un milliard de téléspectateurs, la reine signera un premier record olympique.

Le parcours de la flamme olympique



Londres est la première ville au monde à réaliser le triplé, après les Jeux de 1908 et de 1948 respectivement ouverts par son arrière grand-père Edouard VII, et son père George VI.

Plus de cent chefs d'Etats ou de gouvernements (dont les Premiers ministres allemand Angela Merkel, et français Jean-Marc Ayrault), des VIP (comme la première dame américaine Michelle Obama) ainsi que des têtes couronnées (dont Albert de Monaco et le roi du Swaziland) sont attendus pour le spectacle nocturne.

Il a été concocté dans le secret par Danny Boyle, le réalisateur du film multi-oscarisé Slumdog Millionnaire.

Les spectateurs ayant assisté aux répétitions, sous couvert de confidentialité, sont généralement ressortis enthousiastes.

"Original", "décoiffant", "excentrique" sont les mots qui reviennent le plus souvent pour qualifier les trois heures faisant appel à Shakespeare, aux infirmières du système de santé, à Mary Poppins et aux Beatles.

Bolt et Phelps, stars à l'applaudimètre


L'autre secret soigneusement gardé a trait à l'identité de celui qui aura l'honneur d'allumer la vasque olympique.

Le reste relève du rituel. La délégation grecque ouvrira la parade des nations au cours de laquelle défileront une partie des 10.500 athlètes de 204 pays. Sont notamment excusés ceux qui doivent se coucher de bonne heure, pour cause d'épreuves samedi.

A l'applaudimètre, le sprinter jamaïcain Usain Bolt et le nageur américain Michael Phelps sont favoris.

"La Grande-Bretagne est prête à accueillir le plus grand show du monde", a réaffirmé le Premier ministre David Cameron, en évoquant "une belle occasion de montrer au monde le meilleur de la Grande-Bretagne".

Il s'est dit confiant dans le dispositif de sécurité, le plus important qu'ait connu le pays en temps de paix, mobilisant 40.000 personnes.

Après des semaines passées à ressasser les critiques sur le nombre de militaires, les transports et le coût des JO, les médias britanniques célébraient vendredi avec une belle unanimité le Jour J. A l'instar du Daily Telegraph qui titrait "Que la fête commence".

Michelle Obama: "C'est bien de gagner"


Elle a débuté à 08H12, quand toutes les cloches du royaume, du plus petit grelot au carillon de Big Ben, ont sonné en signe d'allégresse olympique.

La ferveur était au rendez-vous tout au long des derniers miles du parcours de la flamme. Vendredi, elle a notamment descendu la Tamise sur la barge royale utilisée lors du premier rendez-vous britannique de l'année, qui a captivé le monde: le jubilé de diamant d'Elizabeth II.

Au terme de la soirée de gala, le sport prendra tous ses droits pour 17 jours de compétition.

"Londres est prêt", a assuré le président du CIO Jacques Rogge, à la veille de l'épreuve cycliste sur route qui devrait attirer une énorme foule dans le centre de la capitale.

Au tableau des 302 médailles d'or, les Etats-Unis font la course en tête avec les Chinois et Russes. Michelle Obama a donné pour conseil aux athlètes de son pays: "de profiter des jeux, de s'amuser, de respirer - mais aussi de gagner, parce que gagner, c'est bien!"

Première publication : 27/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les athlètes syriens, porte-drapeau involontaires du régime de Damas

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Roger Federer : "Les JO de Londres seront plus difficiles que Wimbledon"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les JO de Londres en chiffres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)