Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • En direct : "Ayons le courage d'agir, de gouverner dans la durée", dit Valls

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

SPORT

Altercation entre le père et l'agent d’Hatem Ben Arfa devant la FFF

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2012

Le père d’Hatem Ben Arfa a agressé l’agent de son fils devant la Fédération française de football, à Paris, où l’international français est convoqué, ce vendredi, pour répondre de son comportement lors du dernier Euro.

AFP - Une altercation entre le père d'Hatem Ben Arfa et l'agent de son fils s'est produite vendredi devant le siège de la Fédération française de football (FFF), où était jugé le joueur en commission de discipline, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Le père d'Hatem (Ben Arfa) a essayé de me mettre un coup de boule, je l'ai évité et après il m'a frappé par derrière et mis au sol", a dénoncé Michel Ouazine, agent du joueur, auprès des journalistes présents vendredi devant la FFF.

"Tu m'as volé mon fils !"

"Hatem ne parle plus à son père depuis longtemps, il faut un peu de dignité, il n'attend que ça que je réponde mais il faut le (le père du joueur) laisser dans sa folie", a poursuivi l'agent.

"Tu m'as volé mon fils ! Tu n'as pas honte ? Depuis trois ans il m'a volé mon fils", a de son côté crié dans la rue Kamel Ben Arfa, père du joueur.

"Je ne l'avais pas vu (Hatem) depuis cinq mois, je suis venu le voir pour l'encourager, je veux que mon fils revienne me voir c'est tout", a ensuite expliqué à l'AFP Kamel Ben Arfa, père du joueur de Newcastle.

Hatem Ben Arfa était arrivé accompagné de son agent pour se rendre à la convocation de la commission de discipline de la FFF concernant quatre joueurs ayant nui l'image de l'équipe de France durant l'Euro-2012 (les autres sont Samir Nasri, Jérémy Ménez et Yann Mvila).

Contrairement à Mvila et Nasri dont les voitures s'étaient engouffrées directement dans le parking de la "3F", Hatem Ben Arfa était sorti d'une voiture pour faire les derniers mètres à pied, tout de noir vêtu, sans faire de déclaration, entouré par les journalistes.

Ménez n'est pas venu et s'est fait représenter. Les quatre joueurs risquent de la simple réprimande à la suspension et auront dix jours pour faire appel en cas de sanction.

Première publication : 27/07/2012

  • EURO-2012

    Les tweets de rédemption de Samir Nasri

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les footballeuses de l'équipe de France à l'heure de la revanche

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)