Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

  • En direct : à Paris, un rassemblement pro-palestinien sous haute surveillance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

SPORT

Altercation entre le père et l'agent d’Hatem Ben Arfa devant la FFF

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2012

Le père d’Hatem Ben Arfa a agressé l’agent de son fils devant la Fédération française de football, à Paris, où l’international français est convoqué, ce vendredi, pour répondre de son comportement lors du dernier Euro.

AFP - Une altercation entre le père d'Hatem Ben Arfa et l'agent de son fils s'est produite vendredi devant le siège de la Fédération française de football (FFF), où était jugé le joueur en commission de discipline, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Le père d'Hatem (Ben Arfa) a essayé de me mettre un coup de boule, je l'ai évité et après il m'a frappé par derrière et mis au sol", a dénoncé Michel Ouazine, agent du joueur, auprès des journalistes présents vendredi devant la FFF.

"Tu m'as volé mon fils !"

"Hatem ne parle plus à son père depuis longtemps, il faut un peu de dignité, il n'attend que ça que je réponde mais il faut le (le père du joueur) laisser dans sa folie", a poursuivi l'agent.

"Tu m'as volé mon fils ! Tu n'as pas honte ? Depuis trois ans il m'a volé mon fils", a de son côté crié dans la rue Kamel Ben Arfa, père du joueur.

"Je ne l'avais pas vu (Hatem) depuis cinq mois, je suis venu le voir pour l'encourager, je veux que mon fils revienne me voir c'est tout", a ensuite expliqué à l'AFP Kamel Ben Arfa, père du joueur de Newcastle.

Hatem Ben Arfa était arrivé accompagné de son agent pour se rendre à la convocation de la commission de discipline de la FFF concernant quatre joueurs ayant nui l'image de l'équipe de France durant l'Euro-2012 (les autres sont Samir Nasri, Jérémy Ménez et Yann Mvila).

Contrairement à Mvila et Nasri dont les voitures s'étaient engouffrées directement dans le parking de la "3F", Hatem Ben Arfa était sorti d'une voiture pour faire les derniers mètres à pied, tout de noir vêtu, sans faire de déclaration, entouré par les journalistes.

Ménez n'est pas venu et s'est fait représenter. Les quatre joueurs risquent de la simple réprimande à la suspension et auront dix jours pour faire appel en cas de sanction.

Première publication : 27/07/2012

  • EURO-2012

    Les tweets de rédemption de Samir Nasri

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les footballeuses de l'équipe de France à l'heure de la revanche

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)