Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

Sports

Phelps se qualifie de justesse en série du 400 mètres quatre nages

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2012

À l'instar d'autres héros de la natation lors des JO de Pékin en 2008, Michael Phelps n'a pas brillé dans les bassins londoniens samedi. L'Américain, double tenant du titre sur 400 mètres quatre nages, a frôlé l'élimination lors des séries.

AFP - Les héros de Pékin en 2008 n'ont pas fait d'étincelles lors de la 1re journée des épreuves de natation samedi aux JO de Londres, à l'image de l'Américain Michael Phelps, lequel a frôlé l'élimination en série du 400 m 4 nages.

Phelps, qui avait récolté huit médailles d'or il y a quatre ans, a commencé mezzo voce dans la piscine olympique, où la Reine Elizabeth II est venue faire une courte apparition en compagnie de son époux, le duc d'Edimbourg.

Double tenant du titre sur 400 m 4 nages, Phelps ambitionne de devenir le premier nageur sacré champion olympique trois fois consécutivement sur la même distance. Mais l'Américain n'a réussi que le 8e meilleur temps des séries en 4:13.33.

Il devra montrer autre chose en finale dans la soirée, car il est apparu bien moins à l'aise que son grand rival, son compatriote Ryan Lochte. Le champion du monde 2011 a pris la 3e place en 4:12.35.

"J'ai été moins rapide ce matin que je ne l'avais été il y a quatre ans, mais vous ne gagnez pas de médailles en séries", a tenté de relativiser Phelps, détenteur de 16 médailles olympiques (dont 14 en or) et qui vise à Londres le record absolu de la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18 médailles de 1956 à 1964).

Mais l'Américain pourrait payer son manque de compétition sur cette distance. Il n'a décidé que récemment de se remettre au 400 m 4 nages, une épreuve à laquelle il avait renoncé car il la trouvait trop exigeante.

Il n'a devancé que de 7/100e son premier poursuivant, le Hongrois Laszlo Cseh, qui avait pris la médaille d'argent derrière lui à Pékin.

Park disqualifié

Phelps, qui détient le record du monde de la distance en 4:03.84, a fini à distance respectable du jeune Japonais Kosuke Hagino (17 ans), qui a battu son record personnel en 4:10.01.

Si Phelps a souffert, un champion olympique en titre est passé à la trappe. Le Sud-Coréen Park Tae-hwan a été disqualifié pour faux départ sur 400 m nage libre.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je dois en discuter avec mon entraîneur pour comprendre", a commenté le double champion du monde de la distance (2007, 2011).

Un autre des favoris, Paul Biedermann, recordman du monde de la distance (3:40.07), n'a pas passé le cut. L'Allemand n'a pris que la 12e place en 3:48.50.

Le meilleur temps de séries a été réalisé en 3:45.07 par le Chinois Sun Yang, champion du monde du 800 m et du 1500 m.

Les Français n'ont pas lancé leur compétition de la meilleure des manières. Giacomo Perez-Dortona a échoué de peu à se qualifier pour les demi-finales du 100 m brasse en finissant 17e en 1:00.59. Lara Grangeon a fini 18e (4:44.28) sur 400 m 4 nages et Justine Bruno 38e (1:01.14) sur 100 m papillon.

 

Première publication : 28/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Une cérémonie magistrale ouvre les Jeux olympiques de Londres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Laura Flessel : "C’est une soirée exceptionnelle"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Pour Tony Gallopin, espoir du cyclisme, les Jeux "c’est grandiose"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)