Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Sports

Alexandre Vinokourov sacré champion olympique à 38 ans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/07/2012

Sur le "Mall" de Londres, le Kazakhstanais Alexandre Vinokourov, âgé de 38 ans, a mis en échec l'équipe britannique emmenée par le sprinter Marc Cavendish pour s'adjuger la médaille d'or en cyclisme sur route.

AFP - Le Kazakh Alexandre Vinokourov est devenu à l'âge de 38 ans champion olympique de cyclisme sur route, samedi, sur le "Mall" de Londres, l'avenue menant au palais de Buckingham.

Le Colombien Rigoberto Uran a décroché la médaille d'argent au terme des 249 kilomètres de cette course, la première compétition de cyclisme des JO de Londres qui a connu un immense succès populaire.

Le Norvégien Alexander Kristoff s'est adjugé le sprint d'un premier groupe de poursuite, pour la médaille de bronze, à 8 secondes du vainqueur.

Le peloton, comprenant notamment le favori britannique Mark Cavendish, a échoué à une quarantaine de secondes.

Vinokourov, grièvement blessé dans le Tour de France 2011, avait annoncé que 2012 serait sa dernière saison dans le peloton.

Le Kazakh, qui a été suspendu deux ans pour dopage en 2007, avait décroché en 2000 la médaille d'argent de la course sur route aux JO de Sydney.

L'équipe de Grande-Bretagne, aidée jusqu'à 80 kilomètres de l'arrivée par l'Allemand Tony Martin, a longtemps contrôlé la course ouverte par une échappée de 11 coureurs formée à l'initiative de l'Australien Stuart O'Grady (avec Roelandts, Beppu, Pinotti, Westra, Castroviejo, Menchov, De Gendt, Brajkovic, Schär, Krivtsov), pour un avantage maximal de 6 minutes.

Le Belge Philippe Gilbert et l'Italien Vincenzo Nibali ont mené des contre-attaques dont l'une a abouti à un regroupement en tête de la course (Km 180), avec une avance limitée à une cinquantaine de secondes sur le peloton.

Gilbert est reparti de l'avant, seul, sur une quinzaine de kilomètres. Mais il a été repris à la sortie du circuit de Box Hill, tracé dans les collines du sud-ouest de Londres, à 42 kilomètres de l'arrivée, par un groupe de contre-attaque mené par les représentants espagnols (L. L. Sanchez, Valverde).

La Grande-Bretagne, avec Bradley Wiggins en personne, a alors mené une chasse effrénée derrière ce groupe d'une trentaine de coureurs mais n'a pu rentrer. Le Suisse Fabian Cancellara a perdu toute chance à cause d'une chute, avant que le Russe Alexandr Kolobnev essaye en vain de s'échapper.

Vinokourov est sorti à 9 kilomètres de l'arrivée avec Uran pour s'en aller vers la victoire, le Kazakh débordant très aisément son compagnon à 300 mètres de l'arrivée.

 

Première publication : 28/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Pour Tony Gallopin, espoir du cyclisme, les Jeux "c’est grandiose"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Une cérémonie magistrale ouvre les Jeux olympiques de Londres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les JO de Londres en chiffres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)