Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : contre la "Raie forme de l'or taux graff"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaire aux États-Unis : la course à la Maison Blanche est lancée

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le roman d'un tricheur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kim Folamour"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : une base de l'ONU attaquée à Tombouctou

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Réforme constitutionnelle : un texte, des controverses

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

TECH 24

L'archéologie en mode makers

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Revenu universel : une bonne idée ?

En savoir plus

SPORT

Didier Dinart : "Aux JO, on peut vite passer de la lumière à la pénombre"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 29/07/2012

Pour l’équipe de France de handball, les Jeux commencent ce dimanche. Les champions olympiques en titre affrontent la Grande-Bretagne à 16h30 GMT. Un rendez-vous qu’aborde sereinement Didier Dinart, le défenseur des Bleus.

A 35 ans, Didier Dinart va disputer ses quatrièmes Jeux olympiques. Le handballeur français le plus titré de l'histoire s’est longuement confié à FRANCE 24 avant le début de la compétition ce dimanche. Il évoque notamment les réactions après la déception du dernier championnat d’Europe et la préparation aux JO où les Bleus sont tenants du titre.

FRANCE 24 : Comment se rend-on compte que l’on arrive dans la plus grande compétition sportive de la planète ? Qu’est ce qui différencie les JO des autres grandes épreuves que vous avez pu disputer comme les Mondiaux ?

JO 2012 - Didier Dinart : "Nous connaissons les ingrédients pour l'emporter"

Première publication : 29/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les JO de Londres en chiffres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Une cérémonie magistrale ouvre les Jeux olympiques de Londres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Laura Flessel : "C’est une soirée exceptionnelle"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)