Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Plan anti-pauvreté : Manuel Valls, le virage à gauche

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Amanda Lear

En savoir plus

#ActuElles

Parité : en découdre avec les stéréotypes

En savoir plus

FOCUS

Quel avenir pour l'opposition russe après le meurtre de Nemtsov ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Sarkozy vs Hollande : le match économique

En savoir plus

TECH 24

Mobile World Congress 2015 : on refait le match !

En savoir plus

REPORTERS

Avec les militaires tchadiens en guerre contre Boko Haram

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Calogero : un chanteur plus musicien que rockstar

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le secret de la haute couture

En savoir plus

SPORT

Didier Dinart : "Aux JO, on peut vite passer de la lumière à la pénombre"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 29/07/2012

Pour l’équipe de France de handball, les Jeux commencent ce dimanche. Les champions olympiques en titre affrontent la Grande-Bretagne à 16h30 GMT. Un rendez-vous qu’aborde sereinement Didier Dinart, le défenseur des Bleus.

A 35 ans, Didier Dinart va disputer ses quatrièmes Jeux olympiques. Le handballeur français le plus titré de l'histoire s’est longuement confié à FRANCE 24 avant le début de la compétition ce dimanche. Il évoque notamment les réactions après la déception du dernier championnat d’Europe et la préparation aux JO où les Bleus sont tenants du titre.

FRANCE 24 : Comment se rend-on compte que l’on arrive dans la plus grande compétition sportive de la planète ? Qu’est ce qui différencie les JO des autres grandes épreuves que vous avez pu disputer comme les Mondiaux ?

JO 2012 - Didier Dinart : "Nous connaissons les ingrédients pour l'emporter"

Première publication : 29/07/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les JO de Londres en chiffres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Une cérémonie magistrale ouvre les Jeux olympiques de Londres

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Laura Flessel : "C’est une soirée exceptionnelle"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)