Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Une centaine de miliciens tribaux occupent le ministère de l'Intérieur

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2012

Une centaine de miliciens tribaux ont pris le contrôle du ministère de l'Intérieur à Sanaa, ce dimanche. Ils demandent à être intégrés aux forces de police, après avoir soutenu les troupes gouvernementales contre les islamistes.

REUTERS - Une centaine de miliciens tribaux ont pris d'assaut dimanche le ministère de l'Intérieur à Sanaa, la capitale du Yémen, demandant à être enrôlés dans les forces de police, a déclaré un responsable ministériel.

Les miliciens, qui ont pris le contrôle du bâtiment, ont retenu en otage des employés avant de les relâcher au bout de quelques heures, mais ils occupent toujours le ministère.

Des miliciens tribaux ont combattu le mois dernier aux côtés des troupes gouvernementales et avec le soutien des Etats-Unis pour chasser de plusieurs villes du sud du pays des insurgés islamistes liés à Al Qaïda.

De nombreux combattants tribaux soutenaient également l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, qui a dû quitter le pouvoir l'hiver dernier près plusieurs mois de révolte populaire.

 

Première publication : 29/07/2012

  • YÉMEN

    L'armée yéménite reprend le contrôle de deux bastions islamistes

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Sanaa déterminé à poursuivre la guerre contre Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)