Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

Economie

Brevets : Apple et Samsung s'affrontent devant la justice californienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2012

Le groupe américain et son concurrent sud-coréen, leaders mondiaux du marché des téléphones multifonctions, s'accusent mutuellement de vol de brevets. Apple réclame 2,5 milliards de dollars à Samsung.

AFP - Le méga-procès opposant les deux leaders mondiaux des téléphones multifonctions, Apple et Samsung, qui s'accusent mutuellement de vols de brevets, a commencé lundi au tribunal fédéral de San José (Californie) avec la sélection des jurés.

Des dizaines de personnes ont fait la queue devant ce tribunal situé au coeur de la Silicon Valley pour assister à ce qui s'annonce comme le plus grand procès jamais organisé aux Etats-Unis sur des brevets.

Sous la direction de la juge Lucy Koh, les jurés potentiels ont été amenés dans la salle du tribunal qui devra en choisir 10, avant que les avocats des deux parties ne présentent leurs arguments.

Apple réclame plus de 2,5 milliards de dollars à Samsung, accusant son concurrent sud-coréen de copier ses designs et d'autres brevets. De son côté, Samsung accuse l'américain de violer certains de ses propres brevets.

Le procès a pour but de démêler ces accusations croisées

Les deux groupes, qui monopolisent ensemble près de la moitié (49,5%) du marché mondial des téléphones multifonctions, sont également en conflit judiciaire dans plusieurs pays européens et en Australie, où les tribunaux ont livré des décisions contrastées.

Aux Etats-Unis, Samsung est sur la défensive. La juge Lucy Koh a déjà suspendu en référé les ventes de sa tablette Galaxy de 10 pouces et de son téléphone Galaxy Nexus, conçu avec Google qui en fournit le système d'exploitation.

En outre, il a été établi la semaine dernière que Samsung avait négligé de préserver des preuves en détruisant des courriels après le lancement des poursuites.

 

Première publication : 30/07/2012

  • TECHNOLOGIES

    Le bénéfice d'Apple déçoit les marchés financiers

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple obtient l'interdiction de vente aux États-Unis d'un concurrent de l'iPad

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Microsoft chasse sur les terres d’Apple avec ses tablettes Surface

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)