Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Amériques

Plus de 140 charges retenues contre le tueur présumé d'Aurora

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2012

James Holmes, l'auteur présumé de la fusillade qui a fait 12 morts et 58 blessés, le 20 juillet, dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado, où était projeté le dernier "Batman", pourrait encourir la peine de mort.

AFP - Pas moins de 24 charges pour meurtre et 116 pour tentative de meurtre ont été retenues contre l'auteur de la fusillade qui a fait 12 morts et 58 blessés dans un cinéma d'Aurora dans le Colorado lors du film "Batman", a indiqué lundi l'accusation.

James Holmes, 24 ans, est poursuivi, pour chacune des personnes décédées, à la fois pour assassinat (meurtre prémédité) et pour meurtre lors de la fusillade du 20 juillet. Il est également poursuivi pour détention d'un engin explosif et circonstances aggravées qui lui font encourir une peine plus lourde.

Les procureurs ont indiqué qu'il leur faudrait plusieurs semaines pour décider s'ils réclameront la peine de mort ou pas, sachant que le Colorado (ouest) n'a exécuté qu'une seule personne depuis le rétablissement de la peine capitale aux Etats-Unis en 1976.

James Holmes est accusé d'avoir fait irruption dans un cinéma d'Aurora par la sortie de secours le 20 juillet et d'avoir fait feu avec un fusil d'assaut muni d'un chargeur à grande capacité capable de tirer 50 à 60 cartouches par minute.

Dix blessés étaient toujours hospitalisés lundi, dont quatre dans un état critique.

Holmes a comparu devant le tribunal de Centennial, près de Denver, dix jours après la tuerie qui a choqué les Etats-Unis lors d'une première projection du dernier Batman "The Dark Knight Rises" attendu par des millions de fans.

Lundi dernier, les cheveux teints en rouge-orangé et l'air hagard, James Holmes avait donné l'impression d'être sérieusement dérangé lors d'une première comparution devant la justice au cours de laquelle il n'avait pas prononcé un mot.

Depuis, les médias ont révélé que le jeune homme, dépourvu d'antécédents judiciaires et qui préparait un doctorat en neurosciences, avait envoyé un colis contenant un cahier et des dessins évoquant ses projets de tuerie à sa psychiatre, à l'Université du Colorado où il étudiait.

Première publication : 30/07/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie d'Aurora : coup de folie passager ou acte prémédité ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le suspect de la fusillade d'Aurora devant la justice américaine

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'Amérique en état de choc après la tuerie de Denver

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)