Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : des centaines de disparus

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

Amériques

Plus de 140 charges retenues contre le tueur présumé d'Aurora

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2012

James Holmes, l'auteur présumé de la fusillade qui a fait 12 morts et 58 blessés, le 20 juillet, dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado, où était projeté le dernier "Batman", pourrait encourir la peine de mort.

AFP - Pas moins de 24 charges pour meurtre et 116 pour tentative de meurtre ont été retenues contre l'auteur de la fusillade qui a fait 12 morts et 58 blessés dans un cinéma d'Aurora dans le Colorado lors du film "Batman", a indiqué lundi l'accusation.

James Holmes, 24 ans, est poursuivi, pour chacune des personnes décédées, à la fois pour assassinat (meurtre prémédité) et pour meurtre lors de la fusillade du 20 juillet. Il est également poursuivi pour détention d'un engin explosif et circonstances aggravées qui lui font encourir une peine plus lourde.

Les procureurs ont indiqué qu'il leur faudrait plusieurs semaines pour décider s'ils réclameront la peine de mort ou pas, sachant que le Colorado (ouest) n'a exécuté qu'une seule personne depuis le rétablissement de la peine capitale aux Etats-Unis en 1976.

James Holmes est accusé d'avoir fait irruption dans un cinéma d'Aurora par la sortie de secours le 20 juillet et d'avoir fait feu avec un fusil d'assaut muni d'un chargeur à grande capacité capable de tirer 50 à 60 cartouches par minute.

Dix blessés étaient toujours hospitalisés lundi, dont quatre dans un état critique.

Holmes a comparu devant le tribunal de Centennial, près de Denver, dix jours après la tuerie qui a choqué les Etats-Unis lors d'une première projection du dernier Batman "The Dark Knight Rises" attendu par des millions de fans.

Lundi dernier, les cheveux teints en rouge-orangé et l'air hagard, James Holmes avait donné l'impression d'être sérieusement dérangé lors d'une première comparution devant la justice au cours de laquelle il n'avait pas prononcé un mot.

Depuis, les médias ont révélé que le jeune homme, dépourvu d'antécédents judiciaires et qui préparait un doctorat en neurosciences, avait envoyé un colis contenant un cahier et des dessins évoquant ses projets de tuerie à sa psychiatre, à l'Université du Colorado où il étudiait.

Première publication : 30/07/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie d'Aurora : coup de folie passager ou acte prémédité ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le suspect de la fusillade d'Aurora devant la justice américaine

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'Amérique en état de choc après la tuerie de Denver

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)