Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Moyen-orient

Khaled al-Ayoubi, le plus haut diplomate syrien à Londres, démissionne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2012

Le chargé d'affaires syrien en poste au Royaume-Uni, Khaled al-Ayoubi, a quitté ses fonctions, expliquant qu'il se désolidarisait du régime de Bachar al-Assad en raison des "actes de répression [...] violents [commis] contre son propre peuple".

AFP - Le chargé d'affaires syrien à Londres, Khaled al-Ayoubi, plus haut diplomate de ce pays au Royaume-Uni, a démissionné en signe de protestation contre la répression menée par le régime de Bachar al-Assad, a annoncé lundi le ministère britannique des Affaires étrangères.

"Le chargé d'affaires syrien, M. Khaled al-Ayoubi, a informé aujourd'hui le ministère des Affaires étrangères qu'il avait quitté son poste à l'ambassade de Syrie à Londres", indique le Foreign Office dans un communiqué.

"M. al-Ayoubi nous a dit qu'il ne voulait plus représenter un régime qui a commis des actes de répression aussi violents contre son propre peuple et qu'il ne pouvait donc pas poursuivre ses fonctions", ajoute le ministère.

"Son départ est un autre coup porté au régime de (Bachar al) Assad. Il illustre la révulsion et le désespoir qu'inspirent les actes du régime aux Syriens de tous horizons, à l'intérieur et à l'extérieur du pays", poursuit le communiqué.

"Nous exhortons les autres personnes dans l'entourage de Bachar al-Assad à suivre l'exemple de M. al-Ayoubi, à se dissocier des crimes qui sont commis contre le peuple syrien et à soutenir un avenir de paix et de liberté pour la Syrie", conclut le ministère.

Cette démission survient après plusieurs défections de personnalités du régime, notamment celles en juillet de trois chefs de missions diplomatiques, à Bagdad, aux Emirats arabes unis et au sultanat d'Oman.

L'armée syrienne a lancé samedi une offensive pour tenter de déloger les rebelles d'Alep, deuxième ville et poumon économique de la Syrie. Lundi, au moins 13 personnes ont été tuées selon un décompte de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), d'après lequel les violences en Syrie ont fait dimanche 125 morts.

Le contrôle de cette ville située à 355 km au nord de Damas est jugé crucial dans ce conflit déclenché il y a 16 mois par une révolte populaire qui s'est militarisée face à la répression du régime déterminé à l'étouffer.

Plus de 20.000 personnes sont mortes depuis le début du soulèvement, dont environ 14.000 civils, selon l'OSDH.

Première publication : 30/07/2012

  • SYRIE

    Les rebelles prennent un poste clé pour acheminer des munitions à Alep

    En savoir plus

  • SYRIE - JORDANIE

    La Jordanie ouvre son premier camp de réfugiés syriens

    En savoir plus

  • TUNISIE - REPORTAGE

    Ces djihadistes tunisiens qui partent en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)