Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "On a besoin d'une gauche à l'Assemblée nationale"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La Loi El Khomri ne correspond pas à ma vision du dialogue social"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jane Campion présente la saison 2 de "Top of the Lake"

En savoir plus

FOCUS

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes en danger

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

SPORT

Priscilla Gneto : "Je ne réalise pas encore"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 30/07/2012

La jeune judokate française Priscilla Gneto, originaire de Côte d'Ivoire, a remporté, dimanche, la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 52 kg, grâce à un ippon décisif face à la Belge Ilse Heylen en toute fin de combat.

Priscilla Gneto, 1m63 pour 52 kg, a décroché, dimanche 29 juillet, la première médaille française en judo. Née à Abidjan d'un père footballeur et d'une mère handballeuse, Gneto a dominé la Belge Ilse Heylen au terme du "golden score" (prolongation) sur ippon.

La jeune femme, qui aura 21 ans le 3 août, a suivi un parcours linéaire jusqu’à ce podium olympique. Médaillée de bronze aux Mondiaux juniors en 2010 puis championne de France en 2011, Gneto a pris l'habitude de gravir un à un les échelons depuis ses débuts, à 5 ans, au dojo de Porto-Vecchio (Corse), jusqu'à sa médaille olympique, en passant par son intégration au pôle espoir corse puis à l'Institut national du sport (INSEP).

Après cette médaille de bronze olympique, Gneto ne pouvait être que ravi au micro de RFI.

JO 2012 - Priscilla Gneto médaillé de Bronze en Judo (- 52 kg)

En 2016, lors des Jeux Olympiques de Rio (Brésil), Priscilla Gneto n'aura que 25 ans. De quoi envisager l’avenir avec ambition selon l’entraîneur de l’équipe de France féminine de judo, Martine Dupond pour qui : "Dans quatre ans, on attendra l'or'".

Martine Dupont, entraîneur de l'équipe de France Judo, sur la médaille de Gneto

Première publication : 30/07/2012

  • JO - NATATION

    Les relayeurs français du 4x100 m nage libre remportent la médaille d'or

    En savoir plus

  • JO - NATATION

    Camille Muffat championne olympique du 400 m nage libre

    En savoir plus

  • JO - Handball

    Didier Dinart : "Aux JO, on peut vite passer de la lumière à la pénombre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)