Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Moyen-orient

Service militaire des ultra-orthodoxes : Barak se donne un mois pour trancher

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/07/2012

Ehoud Barak s'est donné un mois pour se prononcer sur une loi controversée qui expirait ce mardi, autorisant les juifs ultra-orthodoxes à ne pas effectuer de service militaire. Le ministre de la Défense attend des propositions concrètes.

AFP - Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak s'est donné un mois pour trancher sur le dossier du service militaire pour les juifs ultra-orthodoxes à la suite de l'expiration mardi à minuit d'une loi controversée qui les en exemptait, a indiqué un communiqué.

M. Barak "a donné comme instruction à l'armée israélienne de soumettre d'ici un mois une proposition concrète pour l'application de la loi (sur le service militaire) pour les jeunes de la communauté ultra-orthodoxe en attendant que la Knesset (le Parlement) approuve une nouvelle législation qui régularisera la question de façon permanente", a indiqué le ministère de la Défense.

Après l'expiration de la loi Tal, appliquée jusqu'à mardi, la conscription sera régie par la législation précédente qui rendait obligatoire le service pour tous les Israéliens de 18 ans, y compris les ultra-orthodoxes. Ces derniers seront donc contraints de s'enrôler, sauf s'ils sont exemptés au cas par cas par le ministère de la Défense.

En février, la Cour suprême israélienne a jugé anticonstitutionnelle la loi de conscription actuelle.

Une écrasante majorité de la population israélienne, choquée par les inégalités face au service militaire, réclamait la fin des exemptions pour les juifs ultra-orthodoxes et la minorité des Arabes israéliens -- exemptés de facto.

Mais le débat autour de cette législation a créé de profondes divisions au sein de la coalition du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a échoué à faire adopter une nouvelle législation avant la fin de la session d'été du Parlement.

Le parti de centre-droit Kadima a quitté la coalition il y a deux semaines, seulement 70 jours après l'avoir rejoint, en estimant que le projet soutenu par M. Netanyahu n'allait pas assez loin et ne faisait que reprendre les grandes lignes de la loi Tal.

M. Netanyahu a refusé de suivre les conclusions d'une commission présidée par le député de Kadima Yohanan Plessner, qui recommandait une conscription de tous les Israéliens dès l'âge de 18 ans tout en accordant une dispense annuelle à environ 1.500 ultra-orthodoxes pour qu'ils puissent continuer à étudier dans les Yéchivot, les séminaires talmudiques.

En Israël, le service militaire dure trois ans pour les hommes et deux ans pour les femmes.
 

Première publication : 31/07/2012

  • ISRAËL

    Israël rouvre le débat sur le service militaire pour tous

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Ces Israéliens qui boycottent le "Made in Israel" sur les produits des colonies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)