Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois adolescents

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

SPORT

L'Ivoirien René-Philippe Kouassi, le tir à l'arc pour planche de salut

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 01/08/2012

Premier archer ivoirien à participer aux Jeux olympiques, René-Philippe Kouassi dispute ce mercredi les 32es de finale de l'épreuve individuelle de tir à l'arc. Une progression fulgurante pour le récent champion d'Afrique de la discipline.

L’archer ivoirien est le seul à représenter la Côte d’Ivoire dans les compétitions internationales de tir à l’arc. Et pour la première fois, ce pays d’Afrique de l’Ouest participe à cette discipline aux Jeux olympiques.

Ce mercredi 1er août lors des 32es de finale, René-Philippe Kouassi devra prendre le meilleur sur le Français Gaël Prévost, classé sixième avec un total de 679 points, pour espérer toucher du doigt son rêve : décrocher une médaille aux Jeux pour la Côte d'Ivoire.

Kouassi veut transmettre sa passion

Cela fait plus de 20 ans que l’Ivoirien a quitté sa terre d’origine. Né à Adzopé, à une centaine de kilomètres au nord d’Abidjan, d’une mère française et d’un père ivoirien, René-Philippe Kouassi a 12 ans quand il débarque dans la petite commune de Montreuil-Juigné près d’Angers, dans l’ouest de la France, après le divorce de ses parents.

C’est finalement un coup du sort qui changea, du jour au lendemain, sa trajectoire. Il y a quatre ans, victime d’un grave accident de la route alors qu’il se rendait à Châteauroux (centre), son médecin lui conseille le tir à l’arc pour sa rééducation. Profitant du repos forcé, René-Philippe Kouassi s'offre alors une licence au club local et se prend au jeu.

Des moyens financiers limités

En l’espace de six mois, sa progression est fulgurante et ses sacrifices nombreux. Pendant quelques mois, il met ainsi entre parenthèses sa vie professionnelle. Ne pouvant prétendre à une bourse, il consacre tout son budget à sa passion. Il faut dire que le tir à l’arc ne bénéficie pas des mêmes moyens accordés au football. Ainsi l’équipement professionnel de base pour un archer coûte au minimum 2 500 euros (1 640 000 francs CFA) !

JO Londres 2012 en chiffre

Mais malgré son peu d’expérience, un soutien matériel et un encadrement aléatoires, l’archer frappe fort dès ses premiers tournois. Pour son baptême du feu lors des 9es championnats d’Afrique organisés à Rabat, au Maroc, au mois de mars dernier, il crée la surprise en décrochant la médaille d’or en compétition individuelle homme. Un titre qui lui permet de se qualifier pour ces Jeux olympiques de Londres 2012.

Justement, vendredi 27 juillet, lors de la première épreuve de tir de classement, l'Ivoirien termine à la 59e place (sur 64 concurrents), réalisant un score de 638 au terme des 12 volées de six flèches (72).

Considéré comme un sport de riches en Côte d'Ivoire, le tir à l’arc n’en est à qu’à ses balbutiements. Mais grâce à ses performances, René-Philippe Kouassi espère faire changer les mentalités. L'archer âgé de 33 ans se voit même retourner sur la terre de son père pour développer la discipline et ouvrir un camp d’entraînement d'ici quelques années.

Retrouvez son entretien au micro de RFI :

L'Ivoirien René-Philippe Kouassi, champion d'Afrique de tir à l'arc, présent aux JO

Première publication : 31/07/2012

  • JO - FOOTBALL

    Le Sénégal, un collectif au fort potentiel

    En savoir plus

  • JO - NATATION

    Yannick Agnel : "C’est un rêve de gosse qui se réalise"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les JO de Londres en chiffres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)