Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

Afrique

L'épidémie du virus Ebola s'étend à Kampala

Vidéo par Sammy BERRAHMOUN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/07/2012

Au moins une personne atteinte par Ebola est décédée à Kampala, la capitale de l'Ouganda. C'est la première fois que le virus atteint la ville, qui compte 1,5 million d'habitants. L'épidémie a déjà fait 14 morts dans le pays.

AFP - L'épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola, apparue début juillet dans l'ouest de l'Ouganda, s'est étendue à la capitale Kampala, où au moins un patient est décédé, a annoncé le président ougandais, Yoweri Museveni, dans une déclaration enregistrée publiée lundi.

C'est la première fois que le virus Ebola atteint la capitale, qui compte environ 1,5 million d'habitants. Une jeune fille était décédée en mai 2011 à l'hôpital de Bombo, à 35 km au nord de Kampala, mais le virus ne s'était pas propagé.

Le virus, très contagieux et hautement mortel, avait tué 37 personnes lors d'une épidémie entre fin 2007 et début 2008 dans l'ouest de l'Ouganda. Au moins 137 malades étaient décédés lors d'une autre épidémie en 2000, cette fois dans le nord du pays.

La nouvelle épidémie, qui a éclaté début juillet dans le district de Kibaale, à environ 200 km de la capitale et une cinquantaine de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), s'est répandue dans des villages alentours et "au moins un ou deux" malades ont été enregistrés à l'hôpital de Mulago, à Kampala, a expliqué le président Museveni.

"Le ministère de la Santé cherche à localiser tous ceux ayant été contact avec les victimes. Les sept médecins qui se sont occupés de l'un de ceux qui sont arrivés à Mulago et qui est mort sur place, ainsi que les 13 membres du personnel de santé ont par exemple été placés en quarantaine", a-t-il expliqué.

Le virus a jusqu'ici fait 14 morts, a poursuivi le chef de l'Etat, confirmant les chiffres donnés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) samedi.

Il a appelé la population "à rapporter en priorité tous les cas ressemblant à Ebola, c'est à dire fièvres importantes, vomissements, parfois diarrhées accompagnées de saignements".

"Je vous appelle à être vigilants, évitez de serrer des mains, ne vous chargez pas d'enterrer quelqu'un décédé de symptômes ressemblant à Ebola mais appelez les travailleurs de santé car ils savent comment faire", a-t-il expliqué.

"Evitez la promiscuité parce que la maladie peut aussi se transmettre sexuellement", a conclu le président, en souhaitant "bonne chance" à ses concitoyens. "Que Dieu fasse que les âmes de ceux qui sont morts reposent dans la paix éternelle," a-t-il ajouté.

La fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, tue entre 25 et 90% des malades, selon l'OMS. Il n'existe ni traitement ni vaccin.

La transmission s'effectue par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles...) et la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

Le virus tire son nom d'une rivière du nord de la RDC où il a été repéré pour la première fois en 1976, entre ce qui était alors le Zaïre et le Soudan.

Depuis 1976, une quinzaine d'épidémies ont été enregistrées en Afrique - en RDC, Ouganda, dans le sud du Soudan, au Gabon et Congo -, touchant plus de 1.800 personnes et faisant plus de 1.300 morts, selon l'OMS.
 

Première publication : 31/07/2012

  • OUGANDA

    Le virus Ebola a tué 14 personnes en Ouganda depuis début juillet

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Des centaines de soldats congolais fuient en Ouganda après une attaque de mutins

    En savoir plus

  • OUGANDA

    Le n° 4 de la LRA capturé par l'armée ougandaise en Centrafrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)