Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 02/08/2012

Iran : un blogueur pro-Ahmadinejad arrêté

En Iran, l’arrestation d’un blogueur pro-Ahmadinejad provoque de vives réactions en ligne, les internautes péruviens dénoncent une décision récente de la Cour suprême et le rappeur Eminem devient le roi incontesté de Facebook.

Iran : un blogueur pro-Ahmadinejad arrêté

Ahmad Shariat, un blogueur iranien, a été arrêté le 22 juillet dernier. Son crime : avoir soutenu Mahmoud Ahmadinejad et critiqué les ultraconservateurs proches du Guide suprême de la révolution islamique, l’Ayatollah Ali Khamenei, qui souhaiteraient, selon lui, évincer l’actuel président. Une arrestation qu’ils sont nombreux à dénoncer en ligne.

Plusieurs blogueurs sont en effet rapidement montés au créneau pour prendre la défense d’Ahmad Shariat et réclamer sa libération. Cet internaute, par exemple, affirme ainsi ne pas comprendre les raisons qui ont conduit à son arrestation et appelle le jeune homme emprisonné à résister aussi longtemps qu’il le pourra.

De son côté, l’auteur de ce post dénonce lui un simulacre de justice et critique ouvertement les autorités qui ont procédé à l’arrestation d’un simple blogueur au prétexte qu’il représenterait une menace pour la sécurité intérieure du pays. Des accusations farfelues pour ce blogueur qui estime que même s’il ne partage pas les idées de Shariat, sa liberté d’expression doit être défendue par tous les citoyens iraniens.

Mais pour cet autre internaute, l’arrestation de Shariat se veut avant tout un message clair envoyé par les ultraconservateurs aux partisans d’Ahmadinejad, qu’ils jugent trop timoré. Selon lui, les proches de l’Ayatollah Khamenei cherchent en effet depuis plusieurs mois à étouffer le mouvement de soutien du président et s’attaquent donc à ses défenseurs en ligne pour cette seule raison.

Un argument corroboré par un communiqué récemment publié par Reporters sans Frontières. L’organisation y affirme que plusieurs blogueurs pro-Ahmadinejad ont été emprisonnés depuis le début de l’année. Une situation qui illustre selon RSF les tensions au sein de la République islamique entre le courant ultraconservateur qui domine le système judiciaire et le gouvernement du président.

Pérou : les internautes critiquent une décision de justice

Au Pérou un jugement rendu la semaine dernière par la Cour suprême provoque l’indignation d’une partie de la population. La plus haute juridiction du pays vient en effet de réduire les peines d’emprisonnement du groupe Colina, un escadron de la mort paramilitaire responsable du meurtre de 25 personnes entre 1991 et 1992, au motif que les assassinats dont le groupe s’est rendu coupable ne seraient pas des crimes contre l’Humanité. Une décision largement commentée sur la Toile locale.

Car 20 ans après les faits, le souvenir de cette période sombre est encore très présent au Pérou. Ainsi, sur les sites de partage, de très nombreuses vidéos reviennent sur les agissements du groupe Colina et sur les massacres perpétrés dans les années 90 notamment dans la capitale péruvienne, Lima. Directement piloté à l’époque par le président Alberto Fujimori, le groupe paramilitaire avait pour mission d’éliminer les personnes soupçonnées d‘être des rebelles communistes.

Les familles de victimes, elles non plus, n’ont pas oublié les exactions commises et entendent bien exprimer leur colère face à la décision de la Cour suprême. Comme on peut le voir sur ces images, elles ont ainsi manifesté la semaine dernière à Lima devant le Palais de justice en compagnie de militants des droits de l’Homme et de simples citoyens acquis à leur cause.

Et sur Twitter aussi, les messages de soutien aux familles des disparus ou fustigeant une décision de justice incompréhensible se multiplient. Se servant, entre autres, des mots clés « # no impunidad », « pas d’impunité » en français, les utilisateurs espèrent que leur mobilisation finira par pousser les autorités judiciaires à faire machine arrière.

09h09.com

Depuis bientôt 10 ans, Jean-Michel Gobet se prend en photo tous les jours à 09h09 très précise. Un cliché qui le montre chez lui, au travail, sous la douche, en vacances ou encore dans le métro qu’il publie ensuite sur son blog tout simplement baptisé 09h09.com. Une initiative amusante un brin narcissique à découvrir au plus vite.

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Le rappeur américain Eminem est le roi incontesté de Facebook. L’artiste originaire de Detroit vient en effet de dépasser ce weekend la barre des 60 millions de fans sur le réseau social. Un chiffre impressionnant qui lui permet de devenir l’être humain le plus suivi sur le site créé par Mark Zuckerberg. Au palmarès des personnalités publiques les plus populaires sur Facebook, Eminem devance ainsi Rihanna, Shakira, Lady Gaga et Justin Bieber. Reste à savoir si cette popularité virtuelle se répercutera sur la vente de ses albums.

Vidéo du jour

Organiser un rassemblement géant sur une petite île à proximité de New York et faire s’affronter les milliers de participants dans une gigantesque bataille de pistolets à eau… c’est la dernière idée en date qu’a eue le collectif américain spécialiste des improvisations en tout genre, Improv’ Everywhere. Une initiative décalée qui semble avoir largement ravi l’ensemble des personnes présentes comme l’illustrent ces images qui circulent en ligne.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus