Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur internet

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 01/08/2012

"Nous n'oublierons pas que vous nous avez oubliés"

Presse internationale, Mercredi 1er août 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, une supplique en faveur de l’armement des rebelles syriens, la tournée sans gloire de Mitt Romney, le hijab aux JO, et la complainte des commerçants de Londres.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
On commence cette revue de presse internationale avec la poursuite des bombardements à Alep, où le régime syrien tente de reprendre les quartiers contrôlés par les insurgés.
 
Toute la nuit, les forces loyalistes ont pilonné la ville - un combat inégal dans lequel les rebelles sont livrés à eux-mêmes. «Il faut que cela cesse», plaide ce matin The Financial Times, qui milite pour un armement de la rébellion et répète ces propos de la sœur d’un soldat de l’ASL tué au combat: «Quand nous aurons pris le contrôle de la Syrie, nous n’oublierons pas que vous nous avez oubliés». The FT met en garde les Occidentaux, qui évaluent les risques à court terme plutôt que les gains à long terme d’une éventuelle intervention. Il y a peut-être beaucoup de raisons s pour ne pas agir, mais, écrit le journal, il faut aussi bien mesurer les risques qu’il y a à ne pas le faire: le pourrissement du conflit ouvre chaque jour davantage la voie à une guerre de religions, et à une propagation du conflit au Liban, via les Alaouites, à la Turquie, vie les Kurdes de Syrie, à l’Irak, via Al Qaida, et même à la Jordanie, via les réfugiés.
 
On passe maintenant aux Etats-Unis, où Mitt Romney ne revient pas en héros de sa tournée internationale. Le voyage du candidat républicain a été marqué par des déclarations controversées à Londres et en Israël. Mais ses performances internationales ne devraient toutefois pas faire basculer une opinion américaine… beaucoup plus préoccupée par la crise et le chômage. Elles agacent, en revanche, beaucoup les éditorialistes de gauche, et notamment The New York Times, qui estime que Mitt Romney s’est limité à des prises de position systématiquement contraires à celles que défend Barack Obama – une posture non pas destinée aux Israéliens, aux Palestiniens ou aux Iraniens, mais aux juifs américains et aux chrétiens évangélistes dont il compte obtenir les voix.
 
On passe maintenant aux JO de Londres, auxquels participe pour la première fois une délégation féminine saoudienne. La délégation en question se limite à deux athlètes, mais d’après The Guardian, la portée symbolique de leur présence est bien plus considérable – bref, qu’importe leur nombre, et qu’importe aussi la polémique qui a éclaté après que la judoka Wodjan Shahrkhani a déclaré qu’elle était prête à se retirer de la compétition si elle n’était pas autorisée à garder son hijab. L’Arabie Saoudite a menacé de quitter les JO, ce qui a donné provoqué de longues négociations, aux termes desquelles le Comité International Olympique a cédé et accepté le hijab, une première aux JO. Pour le journal, ce qui importe aujourd’hui, c’est que la jeune femme n’ait pas été exclue, et que tous les pays sans exception présentent une délégation féminine, ce qui est aussi une première.
 
Toujours beaucoup de polémique pour ces JO de Londres, dont le centre a été littéralement déserté. The Independent raconte que beaucoup de Londoniens et de touristes ont anticipé des problèmes dans les transports, et des tarifs prohibitifs dans les hôtels, et ont du coup décidé de fuir le centre de la capitale. Les commerçants se plaignent d’une baisse de leur activité de plus de10 %, les restaurants sont vides et les théâtres aussi.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

02/09/2014 Gastronomie

"Simple appareil"

Presse internationale, mardi 2 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le risque d’une intervention de l’armée au Pakistan, et la diffusion sur internet de photos de...

En savoir plus

02/09/2014 Enseignement

"Comme le disait ma grand-mère"

Presse française, mardi 2 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la rentrée des classes pour 12 millions d’élèves, sur fond de fronde des élus contre la réforme des...

En savoir plus

01/09/2014 Afghanistan

"L'agneau russe"

Presse internationale, lundi 1er septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, les dernières déclarations de Poutine sur l'Ukraine, et le scepticisme suscité par la...

En savoir plus

01/09/2014 François Hollande

"J'aime les socialistes"

Presse française, lundi 1er septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le discours de Manuel Valls à l'université d'été du PS. Un discours sifflé par une partie des...

En savoir plus

29/08/2014 guerre

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

Dans cette revue de presse proposée par Sandrine Gomes, un changement de ton et de rhétorique dans la presse anglo-saxonne face à l'"invasion" russe de l'Ukraine, des critiques...

En savoir plus