Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L’invité du jour

"La plupart du temps, les bibliothèques ne sont pas là où les gens ont le plus besoin d’elles"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

SPORT

Badminton : huit joueuses disqualifiées pour avoir volontairement perdu un match

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/08/2012

Huit joueuses chinoises, indonésiennes et sud-coréennes accusées d'avoir fait exprès de perdre un match pour affronter des équipes plus faibles dans la suite du tournoi olympique de badminton ont été écartées de la compétition.

AFP - Les quatre paires de double dames accusées de "ne pas avoir fait tout leur possible pour gagner" des matches de poule, mardi à Londres, ont été disqualifiées du tournoi olympique de badminton, a annoncé mercredi la Fédération internationale confirmant une information de l'AFP.

Les quatre paires --une représentant la Chine, une l'Indonésie et deux la Corée du sud-- étaient accusées d'avoir voulu perdre un match pour faciliter leur progression dans le tournoi et affronter des adversaires moins redoutables lors des quarts de finale ce mercredi.

Parmi les exclues figurent les Chinoises Yu Yang et Wang Xiaoli, championnes du monde 2011 et N.1 mondiales, qui se sont inclinées à la surprise générale 2 à 0 face aux Sud-Coréennes Jung Ky-ung et Kim Ha-na.

Le match n'a compris aucun échange de plus de quatre coups et le public de la Wembley Arena a manifesté bruyamment son mécontentement au terme du match émaillé de fautes directes avec des services dans le filet et des coups allant directement en dehors des limites du terrain.

Ce simulacre avait été qualifié d'"inacceptable", par le président du Comité d'organisation des JO et par un porte-parole du CIO.



 

Première publication : 01/08/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Le duo Glover-Stanning offre sa première médaille d'or à la Grande-Bretagne

    En savoir plus

  • JO - NATATION

    Le nageur américain Michael Phelps sur les sommets de l'Olympe

    En savoir plus

  • JO – ESCRIME

    Alaaeldin Abouelkassem, premier escrimeur africain médaillé aux JO

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)