Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

FRANCE

Des vacances françaises pour le chef de l'État et son gouvernement

©

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2012

La fin du conseil des ministres, ce mercredi, donnera le coup d'envoi des 15 jours de congés du président français, François Hollande, et de son gouvernement. À une exception près, tous resteront en France. Crise de la zone euro oblige.

AFP - Après le conseil des ministres, mercredi, les membres du gouvernement vont prendre deux semaines de vacances, pour la plupart en France, avec l'épée de Damoclès d'une aggravation de la crise en Europe qui interromprait les congés de François Hollande et de son équipe.

Le chef de l'Etat et les ministres affichent pour leurs lieux de villégiature une sobriété qui veut trancher avec les congés "bling-bling" de Nicolas Sarkozy au début de son quinquennat ou les vacances controversées de Michèle Alliot-Marie en Tunisie au début du printemps arabe, à Noël 2009.

Tous les ministres se sont d'ailleurs engagés, en signant une charte de déontologie lors de leur prise de fonctions, à refuser tout séjour privé à l'invitation de gouvernements étrangers.

François Hollande devrait être en vacances du 2 ou 3 août jusqu'au 20 ou 21, avant le Conseil de ministres de rentrée du 22 août, en partie au fort de Brégançon (Var), une des résidences présidentielles.

Mais son entourage souligne que la situation en Europe pourrait à tout moment interrompre le congé du chef de l'Etat. La semaine dernière, le président de la République a d'ailleurs demandé aux membres du gouvernement "de rester mobilisés pour leurs vacances si l'actualité le nécessite".

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault partira dans sa résidence secondaire sur la presqu'île de Rhuys (Morbihan), pour "deux petites semaines" en famille.

La Garde des Sceaux Christiane Taubira aura droit à une fête de bienvenue pour le début de ses congés. A son arrivée le 3 août dans son département de Guyane, son parti local, Walwari, lui a préparé "un pot de l'amitié".

Jeux Olympiques obligent, la ministre des Sports Valérie Fourneyron restera à Londres jusqu'au 12 août, avant une dizaine de jours en Bretagne.

C'est en Bretagne aussi, à Morlaix, que sa collègue de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, élue du Finistère, recevra comme chaque année la visite de la première secrétaire du PS, Martine Aubry.

D'autres préfèrent le sud: Manuel Valls (Intérieur) près d'Aix-en-Provence, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem les Landes, Pascal Canfin (Développement) les rencontres photographiques d'Arles avant "quelques jours sur les bords de la Méditerranée", Yamina Benguigui (Francophonie) le Cap-Ferrat et Aurélie Filippetti (Culture) les Pyrénées, Aix-en-Provence et l'Auvergne.

La Corse recevra la visite de Sylvia Pinel (Commerce), de Vincent Peillon (Education) et de Frédéric Cuvillier (Transports), le seul à envisager en outre deux ou trois jours à l'étranger, en l'occurrence sur la côte italienne.

Famille, repos, lectures, vélo, natation (et pêche au bar à l'Ile d'Yeu pour le ministre du Travail Michel Sapin) : les activités estivales évoquées sont sans surprise. Et la plupart, à l'instar de Marisol Touraine (Affaires sociales) en Bourgogne, emporteront des dossiers pour préparer la rentrée.

Certains ministres n'ont guère envie de se livrer. Laurent Fabius (Affaires étrangères) se refuse à tout détail sur ses activités ou lectures durant ses dix jours de repos dans le sud-ouest. Delphine Batho (Ecologie) ou Fleur Pellerin (Economie numérique) ne disent pas où elles vont. "En France, et court", s'est contenté de dire Pierre Moscovici (Economie).

Dans l'opposition, Jean-François Copé, dans le Midi, les Alpes et en Corse, alternera farniente et rencontres avec des militants locaux, tandis que François Fillon se rendra une semaine dans les îles au large de Naples.

Quant à Nicolas Sarkozy, actuellement à Marrakech (où il était déjà allé après sa défaite), il passera le mois d'août au Cap Nègre (Var), dans la famille de sa femme Carla.

Première publication : 01/08/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    François Hollande est à Londres pour encourager les athlètes français

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)