Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 05/08/2012

Twitter et les JO 2012, un mariage difficile

Twitter et les Jeux Olympiques ne font pas toujours bon ménage. Le maire de Londres devient une star du web bien malgré lui. Et le chanteur Jason Mraz demande l’aide des internautes pour son prochain clip.

Twitter et les JO 2012, un mariage difficile

Les JO 2012, ça se passe à Londres mais aussi sur Twitter. Le réseau social est en effet devenu un acteur incontournable de la compétition tant pour ceux qui y participent que pour les amateurs de sport du monde entier.

Mais il a aussi prouvé qu’il pouvait ruiner un destin olympique comme l’a appris à ses dépens l’athlète grecque, Voula Papachristou, spécialiste du triple saut, qui a rédigé 48 heures avant l’ouverture des Jeux un message à caractère raciste sur le site de microblogging. Des propos très rapidement relayés sur la Toile qui auront finalement valu à la championne grecque d’être exclue des JO et qui l’auront donc fait rentrer dans l’Histoire olympique bien malgré elle puisqu’elle est ainsi devenue la première athlète interdite de compétition pour un tweet !

Autre incident à avoir défrayé la chronique sur Twitter, l’affaire concernant le footballeur suisse Michel Morganella. Ce dernier s’est en effet largement fait remarqué après avoir publié, lui aussi, un commentaire raciste, à l’encontre de ses adversaires sud-coréens contre lesquels il venait de perdre un match. Des remarques qui ont choqué les internautes et pour lesquelles le footballeur a fini par s’excuser. Trop tard pourtant pour le comité olympique suisse qui a prié Morganella de plier bagage et de rentrer chez lui.

Mais les athlètes ne sont pas les seuls à avoir été au cœur de polémiques sur le réseau social. Le journaliste Guy Adams a en effet vu son compte Twitter être fermé après avoir émis des critiques sur la couverture des JO faite par la chaîne américaine NBC. Des commentaires acerbes qui semblent ne pas avoir été du goût des dirigeants du site de microblogging, partenaire officiel du diffuseur à l’occasion des Jeux de Londres. Mais cette suspension du compte d’Adams est loin d’être passée inaperçue en ligne et a provoqué l’indignation générale des utilisateurs. Résultat : après avoir été indisponible quelques heures, son fil Twitter est désormais de nouveau accessible.

 

Le maire de Londres, star du web malgré lui

Boris Johnson ne s’attendait sans doute pas à devenir la nouvelle sensation du web lorsqu’il s’est rendu mercredi dans un parc de Londres pour faire la promotion des JO 2012. Mais comme le montrent ces images mises en ligne sur le site d’ITV News, l’excentrique maire de la capitale britannique s’est retrouvé coincé dans les airs, sous les yeux des badauds, pendant une vingtaine de minutes alors qu’il s’essayait à la tyrolienne. Une scène cocasse qui n’a pas tardé à être relayée sur la Toile où les internautes s’en sont donnés à cœurs joie pour se moquer de l’édile londonien.

Les images de Boris Johnson suspendu dans les airs et retenu par son harnais ont en effet rapidement été détournées par les humoristes du web. Des internautes qui font preuve d’une imagination débordante en s’amusant à placer le maire de Londres dans des situations particulièrement loufoques ou en revisitant des affiches de films pour y intégrer leur nouvel héros.

Plusieurs sites ont également vu le jour pour se moquer gentiment de celui qui est désormais surnommé le maire suspendu à l’image de « dangleboris » qui compile tous les détournements trouvés en ligne.

Et sur Twitter, les utilisateurs peuvent partager leurs trouvailles et créations concernant Johnson via les mots clés « Boris on a wire », « Boris sur un fil » en français. Enfin, certains ont eu la bonne idée, eux, de parodier la séquence vidéo dans des clips amusants. Ici, la descente du maire de Londres est ainsi accompagnée du morceau « I believe I can fly » de R Kelly tandis que le créateur de cette vidéo s’est lui imaginé l’édile en Superman volant au secours de la veuve et de l’orphelin…

 

Un jeu vidéo en ligne dédié aux Olympiades

Se frotter à Carl Lewis et Usain Bolt sur 100 mètres, ou tenter de battre Mark Spitz dans le bassin olympique, c’est possible grâce à ce jeu vidéo créé par le quotidien britannique The Guardian. Dans une ambiance pixélisée très années 80, « Could you be a medallist? » permet donc aux internautes d’affronter les anciens médaillés des JO, toutes époques confondues, en athlétisme, natation et cyclisme.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« #Mrazingthevideo » sont les mots clés que les internautes sont invités à utiliser sur Twitter pour aider le chanteur américain Jason Mraz à réaliser son prochain clip musical. Les utilisateurs du site de microblogging peuvent en effet envoyer des messages sur le réseau social pour expliquer ce que représente la femme qu’ils aiment. Des messages qui serviront ensuite à illustrer la vidéo de son morceau « The Woman I love ». Les fans de l’artiste ont jusqu’au 6 août pour lui proposer leurs contributions.

 

Vidéo du jour

Les zombies pourraient-ils vivre parmi nous ? Pour le savoir, les réalisateurs de cette vidéo se sont amusés à déguiser des New-yorkais en morts-vivants et à les faire déambuler dans les rues de la ville provoquant la surprise et la terreur des passants… Un clip particulièrement réaliste créé pour faire la promotion de la très populaire série The Walking Dead.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/08/2014 Réseaux sociaux

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En matière de transparence de la vie publique, la France était l'un des deux mauvais élèves de l'Europe avec la Slovénie. Une loi votée fin 2013 oblige maintenant les...

En savoir plus

01/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

Au sommaire de cette édition : les internautes ukrainiens dénoncent les incursions russes sur leur territoire; un vernis à ongles anti-viol suscite la polémique en ligne et un...

En savoir plus

29/08/2014 Réseaux sociaux

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

Au sommaire de cette édition : la mère d’un journaliste américain détenu par l’EIIL demande sa libération ; au Venezuela, les internautes s’inquiètent du fichage dans les...

En savoir plus

28/08/2014 Réseaux sociaux

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge", les internautes espagnols affichent leur solidarité avec une victime de viol et...

En savoir plus

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux...

En savoir plus