Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Super-prédateur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama, une déception africaine

En savoir plus

FOCUS

Les sociétés militaires privées russes : le bras armé caché du Kremlin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mode : les tendances de l’été

En savoir plus

DÉBAT

Turquie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, son avocat et le viol conjugal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Slogans"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Crise grecque : Varoufakis préparait un "plan B"

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'OEI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

Amériques

Washington débloque 25 millions de dollars d'aide pour l'opposition syrienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2012

L'administration Obama a indiqué vouloir accorder 25 millions de dollars d'aide à la rébellion syrienne. Une assistance "non létale" qui devrait permettre à l'insurrection de se doter d'équipements de communication.

Reuters - Le département d'Etat américain a annoncé mercredi avoir mis 25 millions de dollars (20 millions d'euros) à disposition des rebelles syriens, même si cette assistance se limite à du matériel non létal, comme des équipements de communication.

L'administration Obama avait prévu au départ 15 millions de dollars pour aider l'opposition syrienne, mais elle a ajouté 10 millions, a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Patrick Ventrell.

"La somme de 25 millions de dollars est en réalité celle à partir de laquelle nous travaillons", a déclaré Patrick Ventrell lors d'un point presse quotidien.

Un responsable américain a précisé mercredi que l'aide non létale consistait principalement en équipements de communication, et notamment en radios cryptées.

Le département d'Etat a indiqué par ailleurs que les Etats-Unis avaient débloqué 64 millions de dollars (52 millions d'euros) pour aider la population syrienne, en faisant notamment des contributions au Programme alimentaire mondial, au Comité international de la Croix rouge et à d'autres organisations humanitaires.

Première publication : 02/08/2012

COMMENTAIRE(S)