Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Economie

Liliane Bettencourt vend son île d'Arros près de 49 millions d'euros

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2012

L'île seychelloise de l'héritière de l'Oréal, au cœur d'une affaire de fraude fiscale présumée, a été rachetée par la fondation suisse Save our seas pour un montant de 48,7 millions d'euros. l'ONG souhaite transformer le site en réserve naturelle.

Reuters - Le gouvernement des Seychelles a annoncé mardi la vente par l'héritière de
l'Oréal Liliane Bettencourt de son île d'Arros, qui est au coeur d'une fraude fiscale et dont l'acquisition entachée d'illégalité lui vaudra une amende.

L'île a été achetée pour 60 millions de dollars (48,7 millions d'euros) par une entreprise liée à la fondation suisse Save our seas (SOSF, Sauvez nos mers), qui souhaite la
transformer en réserve naturelle.

"Nous sommes très contents parce que les nouveaux propriétaires sont soucieux de la préservation de l'environnement, ils l'ont prouvé par leurs actes avec 150 projets dans 42 pays", a déclaré aux journalistes le ministre seychellois de l'Environnement et de l'Energie Rolph Payet.

L'un des projets de SOSF est la protection des requins et l'île d'Arros ne bénéficiait jusqu'ici d'aucune mesure de protection, a-t-il ajouté. "Tout le monde pouvait y aller et
faire ce qu'il voulait", a-t-il dit.

Le ministre seychellois de l'Habitat Christian Lionnet a précisé que la publicité faite autour de l'affaire Bettencourt avait permis aux autorités de découvrir que la milliardaire française avait violé la législation en n'informant pas le gouvernement local de l'achat de l'île.

Liliane Bettencourt devra payer une amende de 8 millions de dollars (6,5 millions d'euros) pour régulariser l'achat effectué en 1997 et non déclaré au fisc français.

Un responsable de la communication de Liliane Bettencourt a démenti que l'accord de vente permet à la milliardaire de séjourner sur l'île jusqu'à sa mort, ce qu'avaient pourtant affirmé les autorités seychelloises.

Le fisc français a réclamé en novembre 2001 près de 108 millions d'euros d'impôts impayés à Liliane Bettencourt après la découverte de comptes occultes à l'étranger et de l'île.

L'île d'Arros, possédée par Liliane Bettencourt via une fondation au Liechtenstein, est une des facettes de cette affaire politico-judiciaire qui défraye la chronique en France.

Le domicile et les bureaux de Nicolas Sarkozy ont été visés début juillet par plusieurs perquisitions pour déterminer s'il a reçu des fonds de la milliardaire dans le cadre de sa campagne électorale victorieuse de 2007.

Plusieurs interrogatoires de l'ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre, écroué durant trois mois, ont été menés sur les quatre millions d'euros en espèces qu'il a fait extraire des comptes suisses de Bettencourt en 2007-2009, particulièrement sur deux retraits de 400.000 euros chacun au moment de la campagne Sarkozy.

L'ancien président française a démenti tout financement illégal de sa campagne mais le trésorier de l'UMP à l'époque, l'ancien ministre Eric Woerth, est mis en examen dans l'enquête.

Première publication : 02/08/2012

  • FRANCE

    À peine son immunité levée, Sarkozy contre-attaque dans l'affaire Bettencourt

    En savoir plus

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Patrice de Maistre voit sa demande de libération rejetée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Bettencourt : Éric Woerth mis en examen pour recel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)