Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Sports

Florent Manaudou champion olympique du 50m nage libre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2012

Le nageur français Florent Manaudou créé la surprise en remportant l'or olympique sur le 50m nage libre. Il a devancé l'Américain Cullen Jones et le tenant du titre, le Brésilien Cesar Cielo.

AFP - Florent Manaudou a apporté à la France son quatrième titre olympique en natation aux JO de Londres, en remportant vendredi le 50 m nage libre en 21.34.

Manaudou, le petit frère de Laure, a devancé l'Américain Cullen Jones, 2e en 21.54, et le Brésilien Cesar Cielo, le tenant du titre, 3e en 21.59.

Le Français, qui aura 22 ans le 12 novembre, apporte à la France sa 8e médaille d'or - soit une de plus qu'à Pékin-2008 - sa 19e récompense au total.

Il a pulvérisé son record personnel, qu'il avait déjà amélioré jeudi en demi-finale pour le porter à 21.80.

Avec ce chrono, le plus rapide depuis la disparition des combinaisons en polyuréthane, il devient le 9e meilleur performeur de l'histoire.

Le record du monde (20.91) est la propriété de Cielo, qui est aussi le double champion du monde en titre (2009, 2011).

Manaudou a surpris tout son monde, à la ligne d'eau N.7. Auteur comme à son habitude d'un départ exceptionnel, il est parvenu à résister jusqu'au bout à la meute.

"Si je n'y avais pas cru, je n'aurais pas fini premier aujourd'hui, a-t-il estimé. Je pense que je devais être le plus détendu de la finale. Je savais que c'était la clé pour un 50 m. C'est vraiment super."

"Les séries, c'était le plus dur", a-t-il ajouté. "Pour la finale, je me suis dit que j'avais réussi ma compétition et que maintenant ce n'était que du plaisir. Je pense que c'était la bonne solution."

A sa sortie du bassin, il s'est jeté dans les bras de sa soeur, championne olympique du 400 m nage libre en 2004 à Athènes.

"Je crois qu'elle était encore plus contente pour moi qu'elle ne l'a été pour son titre", a-t-il relevé.

Ils avaient fait le rêve de participer ensemble un jour aux Jeux. Et si Laure a manqué les siens à Londres en étant éliminée en série du 100 m et 200 m dos, son frère a ébahi la planète des nageurs avec ce titre.

La France en est donc à sept médailles en natation: quatre en or avec Manaudou, Camille Muffat sur 400 m nage libre, Yannick Agnel sur 200 m libre et le relais 4x100 m libre, deux en argent avec Muffat sur 200 m libre et le relais 4x200 m libre messieurs, et une en bronze avec le relais 4x200 m libre dames.


 

Première publication : 03/08/2012

  • JO - NATATION

    Comment la France est devenue une puissance en natation

    En savoir plus

  • JO - NATATION

    Londres-2012 : Camille Muffat s'offre la médaille d'argent sur 200m nage libre

    En savoir plus

  • JO - NATATION

    Yannick Agnel : "C’est un rêve de gosse qui se réalise"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)