Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les sociétés militaires privées russes : le bras armé caché du Kremlin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mode : les tendances de l’été

En savoir plus

DÉBAT

Turquie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, son avocat et le viol conjugal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Slogans"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Crise grecque : Varoufakis préparait un "plan B"

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'OEI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Reims : emballement autour d'une agression

En savoir plus

FOCUS

Les stigmates de manifestations "anti-Charlie" toujours visibles dans le sud du Niger

En savoir plus

Sports

Une médaille assurée pour le tennis français en double messieurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2012

Le tennis français repartira avec au moins une médaille grâce aux doubles Jo-Wilfried Tsonga/Michaël Llodra et Julien Benneteau/Richard Gasquet. Dans le pire des cas, les deux paires françaises se disputeront la médaille de bronze.

AFP - Le tennis français rapportera au moins une médaille des jeux Olympiques de Londres, dans le double, où les paires Jo-Wilfried Tsonga/Michaël Llodra et Julien Bennetau/Richard Gasquet se sont qualifiées les demi-finales jeudi à Wimbledon.

Quelques heures après sa défaite en quarts de finale du simple contre le Serbe Novak Djokovic 6-1, 7-5, Tsonga s'est reconcentré pour éliminer les Brésiliens Marcelo Melo et Bruno Soares en deux sets 6-4, 6-2.

Le Manceau et le Parisien, qui affronteront les Espagnols David Ferrer et Feliciano Lopez, sont a priori les mieux placés pour atteindre la finale, mais Benneteau et Gasquet ont réussi une belle performance en battant les Serbes Janko Tipsarevic et Nenad Zimonjic, ce dernier étant l'un des spécialistes les plus titrés du circuit, en deux sets 6-4, 7-6. Ils devront encore hausser le ton en demi-finale face aux jumeaux américains Bob et Mike Bryan.

Le temps où les meilleurs joueurs de tennis ne prenaient pas l'olympisme au sérieux est bel et bien révolu au vu des demi-finales qui opposeront Roger Federer et Juan Martin Del Potro d'une part, Novak Djokovic et Andy Murray de l'autre.

Compte tenu de l'absence du tenant du titre Rafael Nadal, on ne pouvait guère faire mieux que ces affiches entre trois vainqueurs de Grand Chelem, le Suisse, l'Argentin et le Serbe, et le meilleur joueur du circuit n'en ayant pas encore à son palmarès, le Britannique.

Le dernier carré a fière allure chez les dames également avec l'Américaine Serena Williams contre la Biélorusse Victoria Azarenka et un duel russe entre Maria Sharapova et Maria Kirilenko, soit les gagnantes des trois derniers tournois majeurs et une quart de finaliste du dernier Wimbledon.

Federer s'est qualifié aux dépens du géant américain John Isner, qui faisait figure d'épouvantail à cause de son service, en deux sets 6-4, 7-6 (7/5).

Djokovic a largement dominé un Tsonga usé par la multiplication des matches de simple et de double, notamment un deuxième tour de quatre heures contre le Canadien Milos Raonic, terminé 25-23 au troisième set mardi.

Andy Murray s'est débarrassé facilement de l'Espagnol Nicolas Almagro 6-4, 6-1 sous les yeux du couple princier William et Kate. Del Potro a lui battu le Japonais Kei Nishikori 6-4, 7-6 (7/4).


 

Première publication : 03/08/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Roger Federer : "Les JO de Londres seront plus difficiles que Wimbledon"

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS 2012

    Tsonga : "Je n'aurai jamais le palmarès des meilleurs"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)