Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Migrants : Gao, aux portes du désert, carrefour des routes qui mènent en Europe

En savoir plus

DÉBAT

Laurent Fabius à Téhéran : l'Iran réconcilié avec l'Occident ? (partie 2)

En savoir plus

SPORT

Serena Williams décroche l'or en crucifiant Maria Sharapova

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/08/2012

Serena Williams a écrasé sa rivale russe Maria Sharapova (6-0, 6-1) samedi à Wimbledon, remportant ainsi l'épreuve olympique du simple dames. L'Américaine est également en lice pour une médaille d'or en double féminin avec sa soeur.

AFP - L'Américaine Serena Williams a remporté la médaille d'or du simple dames aux Jeux de Londres en surclassant la Russe Maria Sharapova 6-0, 6-1 lors de la finale dames olympique la plus expéditive en jeux de toute l'histoire, samedi à Wimbledon

C'est le troisième titre olympique pour la cadette des soeurs Williams qui avait déjà remporté le double avec sa soeur Venus en 2000 et 2008. Venus avait, elle, été titrée en simple à Sydney-2000.

Serena Williams pourrait décrocher une quatrième médaille d'or puisque les deux soeurs sont toujours en course dans le double et devaient disputer leur demi-finale samedi.

Avec ce premier sacre individuel, Serena devient, après l'Allemande Steffi Graf, la deuxième joueuse de l'histoire à avoir remporté les quatre tournois du Grand Chelem et l'or olympique.

Graf avait réussi son "Golden Slam" sur une seule année, en 1988. Serena est en revanche la première à réussir cette performance en simple et en double.

Elle a fêté ça avec une nouvelle performance irrésistible en finale, la plus expéditive de l'histoire en nombres de jeux, mieux que Suzanne Lenglen face à Dorothy Holman (6-3, 6-0) en 1920.

Déjà exceptionnelle sur son service lors du dernier Wimbledon, où elle avait remporté son quatorzième titre du Grand Chelem, Serena a aussi survolé le tournoi olympique derrière sa première balle irrésistible.

En six matches, elle a claqué 60 aces, perdu une seule fois son service et concédé seulement sept balles de break en tout et pour tout.

L'Américaine n'a cédé que 17 jeux au total, une performance surréaliste lorsqu'on considère la qualité de ses adversaires. Pour décrocher l'or, elle a tout simplement battu trois anciennes N.1 mondiales avec Sharapova, Jelena Jankovic et Caroline Wozniacki, l'actuelle N.1 Victoria Azarenka, et une ancienne N.2 mondiale, Vera Zvonareva!

Soufflée du court, Sharapova, qui était également en lice pour le "Golden Slam", a été loin de reproduire son exploit de 2004 lorsqu'elle avait, à l'âge de 17 ans, remporté Wimbledon en battant Serena Williams en finale.

La Russe se consolera avec la médaille d'argent pour sa première participation, alors que la Bélarusse Victoria Azarenka a remporté le bronze.

Première publication : 04/08/2012

  • JO - TENNIS

    Une médaille assurée pour le tennis français en double messieurs

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Roger Federer : "Les JO de Londres seront plus difficiles que Wimbledon"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)