Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Cazeneuve en Chine : Pékin et Paris contre le protectionnisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'illusion du Front national doit être démasquée"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre l’organisation ei en Irak : l'étau se resserre sur Mossoul

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Theresa May est du côté obscure de l'Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Le business du halal

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

En savoir plus

Sports

Andy Murray écrase Federer et devient champion olympique de tennis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2012

Le Britannique Andy Murray a pris sa revanche sur Roger Federer, dimanche, à Wimbledon, et a privé le Suisse de l'or olympique dont il rêvait tant. Une victoire écrasante sur un score sans appel : 6-2, 6-1, 6-4.

AFP - Le Britannique Andy Murray a remporté la médaille d'or du simple messieurs des JO de Londres, en infligeant une leçon au Suisse Roger Federer, humilié en trois sets 6-2, 6-1, 6-4 en finale, dimanche à Wimbledon.

L'Argentin Juan Martin Del Potro, un peu plus tôt dimanche, s'était adjugé la médaille de bronze en battant le Serbe Novak Djokovic en deux sets 7-5, 6-4.

Murray a pris sa revanche sur Federer, qui l'avait battu il y a un peu plus d'un mois sur le même court en quatre 4-6, 7-5, 6-3, 6-4, pour remporter son septième titre à Wimbledon et retrouver la place de N.1 mondial.

L'Ecossais, qui succède à l'Espagnol Rafael Nadal au palmarès, s'offre là le plus beau titre de sa carrière. Il est le premier Britannique champion olympique en simple depuis un certain Arthur Gore, qui s'était imposé en 1908, déjà à Londres.

Avec cette victoire, Murray va pouvoir décoller l'étiquette d'éternel perdant qui lui collait à la peau. Il a perdu les quatre finales d'un tournoi du Grand Chelem auxquelles il a pris part, et son pays attend toujours un titre dans un tel tournoi depuis 1936.

Il s'agit pour Federer de sa première médaille olympique individuelle en simple, lui qui avait été sacré en double avec Stanislas Wawrinka il y a quatre ans à Pékin. Mais elle n'est évidemment pas de la couleur espérée.

L'homme aux 17 titres du Grand Chelem a toujours fait de l'or olympique un but ultime. Il avait à chaque fois échoué avant les demi-finales jusque-là et, sur son gazon chéri de Wimbledon, l'opportunité était immense. Mais il est tombé dimanche sur un Murray en état de grâce.

Première publication : 05/08/2012

  • JO - TENNIS

    De l'argent et du bronze pour le tennis français

    En savoir plus

  • JO - TENNIS

    Serena Williams décroche l'or en crucifiant Maria Sharapova

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Roger Federer : "Les JO de Londres seront plus difficiles que Wimbledon"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)