Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 13/08/2012

Une entreprise renonce à déposer la marque « Anonymous »

Une société française renonce à déposer la marque « Anonymous » sous la pression des internautes. Un ours californien devient une véritable star sur Twitter. Et Twitter franchit le cap symbolique des 500 millions d’utilisateurs.

Une entreprise renonce à déposer la marque « Anonymous »

Sous la pression des internautes, une société française a finalement renoncé à déposer la marque « Anonymous ». La démarche, effectuée par Apollinaire Auffret, un jeune entrepreneur via sa société E-Flicker, devait lui permettre d’utiliser le nom, le logo et le slogan du groupe de pirates informatiques « Anonymous » sur des produits dérivés. Mais c’était sans compter sur la mobilisation des hackers qui ont dénoncé une exploitation commerciale de leur image.

Les pirates du web ont ainsi lancé la semaine dernière l’opération « Anon Trademark » pour riposter à ce qu’ils considèrent comme une attaque à leur égard. Une opération dont les objectifs sont présentés dans ces deux vidéos réalisées pour l’occasion. Les membres d’Anonymous y ont notamment réclamé que la société française retire son dépôt formulé auprès de l'Institut national de la propriété industrielle.

Et leurs menaces ont rapidement été mises à exécution. Les boîtes mail d’Apollinaire Auffret, ses sites de vente en ligne ainsi que sa page Facebook ont ainsi été ciblés par les pirates informatiques qui les ont rendus temporairement indisponibles.

Face à cette mobilisation impressionnante des Anonymous, le jeune entrepreneur a d’abord tenté de calmer le jeu. Il a ainsi expliqué que son objectif n’a jamais été de faire un usage commercial du logo et du slogan des pirates du web, bien au contraire. En effet, il a affirmé partager les idées du groupe de hackers et assure que sa démarche a été faite dans le but de protéger les Anonymous de toute exploitation financière, avant de se résoudre à faire machine arrière.

 

Un ours rôdeur devient la star de Twitter

Tous les ours ne font pas peur, certains sont même élevés au rang de stars à l’image de ce plantigrade amateur des poubelles de Glendale, une banlieue de Los Angeles. À force de voir des photos de lui publiées sur le net, l’animal surnommé « Glen Bearian » a même fini par débarquer sur Twitter le 20 avril dernier. Derrière ce compte parodique, Sarah Aujero, une jeune femme qui refuse que l’ours soit perçu comme une menace par les riverains.

Sur sa page, l’ours parle de son amour pour la nourriture trouvée dans les poubelles, commente l’actualité dans le monde et envisage même de défier la star de la télé réalité Kim Kardashian pour devenir maire de Glendale… Nombreux sont ses fans qui lui garantissent d’ailleurs déjà leur voix.

Cependant la plaisanterie de façade cache un débat plus profond. A travers cette démarche, Sarah Aujero souhaitait avant tout sensibiliser la population pour que l’ours puisse échapper à l’euthanasie, une solution qui avait été un temps envisagée par les autorités californiennes.

Mais face à la popularité grandissante de l’animal, les forces de l'ordre ont finalement décidé de l’épargner. Capturé à la mi-juillet, l’ours a pris le temps de déclarer qu’il devrait sans doute être placé dans un centre de désintoxication à cause de son addiction nouvelle aux flèches tranquillisantes.

Relâché dans une zone éloignée de la forêt de Los Angeles, l’animal continue malgré tout de recevoir de nombreux messages de soutien. Et un brin provocateur, l’ours affirme même que les paris sont ouverts quant à la date de son retour à Glendale.

 

 

Une vidéo YouTube pour retrouver un homme accusé de meurtre

Les habitants de Ashland, une ville située dans l’Ohio aux Etats-Unis, ont réalisé une vidéo diffusée sur YouTube dans l’espoir de retrouver Nathan Summerfield. Ce jeune homme de 27 ans est accusé du meurtre, le mois dernier, de sa compagne, Lynn Jackenheimer. Le clip compile des extraits de journaux télévisés, d’articles de presse et des photos prises par les proches de la victime. Objectif : appeler aux témoignages et aider la police dans sa chasse à l’homme.


 

Twitter dépasse la barre des 500 millions d’utilisateurs

Twitter aurait dépassé la barre symbolique des 500 millions d’utilisateurs au cours du mois de juin, mais seuls un tiers d’entre eux serait réellement actif. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par une société française, Semiocast. Avec plus de 140 millions de comptes, ce sont les Etats-Unis qui arrivent très largement en tête du classement des pays adeptes du site de microblogging. Le Brésil arrive en seconde position tandis que la France se trouve elle à la 18ème place avec un peu plus de 7 millions de profils créés.

 

La vidéo du jour

Pour les 5 ans de son fils Danny, le colonel Rob Kiebler, de retour d'Afghanistan, a voulu lui faire une surprise. Le petit garçon étant un grand fan de la saga Star Wars, son papa a donc eu l’idée de s’inviter à la fête d'anniversaire de Danny en se déguisant, comme les autres invités, en personnage de la Guerre des Etoiles. Une initiative qui a ravi le petit garçon visiblement très heureux de retrouver son papa après de longs mois d'absence.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus

18/07/2014 Réseaux sociaux

Un groupe d'extrême droite britannique envahit une mosquée

Au sommaire de cette édition : un groupe d’extrême droite britannique envahit une mosquée de Londres ; les internautes américains se mobilisent pour un papa en deuil ; et une rue...

En savoir plus