Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Afrique

Nelson Mandela reçoit Hillary Clinton dans son village

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/08/2012

La secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, en visite en Afrique du Sud dans le cadre de sa tournée sur le continent, a rendu visite à Nelson Mandela. L’ancien président sud-africain, âgé de 94 ans, s'est retiré de la vie publique en 2004.

AFP - La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a déjeuné lundi chez l'ancien président sud-africain Nelson Mandela dans le village de Qunu (sud-est), où s'est retiré le héros de la lutte anti-apartheid.

Mme Clinton et M. Mandela se sont entretenus avant le déjeuner, un honneur que Nelson Mandela, âgé de 94 ans, ne réserve qu'aux hôtes de marque, sa santé étant devenue fragile.

La presse a été exceptionnellement conviée à la traditionnelle séance de photos.

Alors que Nelson Mandela restait plutôt figé, son épouse Graça Machel et Hillary Clinton lui ont demandé de sourire. "Ca, c'est un beau sourire!", s'est alors exclamé Mme Clinton.

"Le sourire de Madiba est une marque de fabrique", a renchéri Graça Machel, utilisant le nom de clan du premier président noir qu'a connu l'Afrique du Sud, employé affectueusement par les habitants du pays.

"En effet!", a approuvé Mme Clinton. "Tu dois montrer que tu es content", a ordonné Mme Machel à son mari, alors qu'il ne réagissait pas assez à son goût quand la secrétaire d'Etat américaine lui montrait une photo prise lors de sa précédente visite.

Nelson Mandela n'a pas prononcé un mot pendant la séance photos, au terme de laquelle la presse a été priée de quitter les lieux.

"Madiba ne représente pas seulement tout ce qui est bien dans ce monde, mais il est un ami proche de la secrétaire (d'Etat) auprès de qui elle a appris beaucoup", a souligné un membre de la délégation américaine.

Nelson Mandela, qui s'est retiré de la vie publique en 2004, partage sa vie entre Johannesburg et Qunu, où il a élu résidence depuis fin mai, sa résidence ayant été réaménagée pour plus de confort.

En août 2009, la secrétaire d'Etat américaine s'était dite "inspirée" par sa précédente rencontre avec le prix Nobel de la paix, saluant la "discipline" de celui qui a passé vingt-sept ans dans les geôles du régime raciste de l'apartheid.

"Cela m'inspire une admiration encore plus grande pour son travail, et une affection encore plus grande pour l'homme" qu'il est, avait alors déclaré Mme Clinton à la presse.

L'ancien président américain Bill Clinton, l'époux d'Hillary, avait été la dernière personnalité à se rendre chez M. Mandela, le 17 juillet, à la veille de son 94ème anniversaire.

Les deux hommes ont été présidents de leurs pays en même temps, Nelson Mandela de 1994 à 1999 et Bill Clinton de 1993 à 2001.

Arrivée dimanche soir, Hillary Clinton doit rester jusqu'à jeudi en Afrique du Sud pour une visite à dominante économique, avec des étapes à Johannesburg, à Pretoria et au Cap.

Washington est le deuxième partenaire commercial de l'Afrique du Sud derrière la Chine, et le troisième investisseur direct étranger après le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Le département d'Etat s'est associé avec la Chambre de commerce américaine pour conduire une délégation d'une dizaine de dirigeants d'entreprises, parmi lesquelles Boeing, Chevron, EMD/Caterpillar, General Electric ou Wal-Mart. Un sommet d'hommes d'affaires des deux pays a été programmé lundi à Johannesburg.

Hillary Clinton effectue une tournée de onze jours en Afrique débutée le 31 juillet au Sénégal, avant de se poursuivre en Ouganda, au Soudan du Sud, au Kenya et au Malawi.

Après l'Afrique du Sud, le périple continuera par le Nigeria, le Ghana et le Bénin. Une ultime étape à Istanbul, samedi, a été ajoutée pour discuter de la crise syrienne avec le gouvernement turc.

Première publication : 06/08/2012

  • DIPLOMATIE

    La tournée d'Hillary Clinton en Afrique, une prime à la démocratie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Après le Sénégal, Hillary Clinton poursuit sa tournée africaine en Ouganda

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Le sida, le dernier combat de Nelson Mandela

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)