Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Sports

Lemaitre plus rapide que Bolt aux qualifications du 200 mètres

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2012

Le Français Christophe Lemaitre s’est facilement qualifié pour les demi-finales du 200 mètres qui auront lieu mercredi. Pour sa première course, le sprinter affiche même un meilleur temps que les Jamaïcains Bolt et Blake.

AFP - Christophe Lemaitre plus rapide qu'Usain Bolt, le maître du sprint mondial: pour son entrée en lice aux JO de Londres, mardi sur 200 m, le "TGV de Culoz" a marqué les esprits, lançant parfaitement une journée où les médailles bleues ne devraient pas être légion.

Alors certes, le Jamaïcain a terminé les 50 derniers mètres de sa série en roue libre ou presque.

Mais le chronomètre est là: 20 sec 34 contre 20 sec 39. Le sprinter français, visiblement très concentré avant sa course, a découvert les JO de la meilleure des façons, par une victoire virtuelle sur le quadruple champion olympique.

Le coureur d'Aix-les-Bains, qui avait renoncé au 100 m pour mieux préserver ses chances de médaille sur le demi-tour de piste, est donc qualifié pour les demi-finales de mercredi.

Sauf coup de Trafalgar, Lemaitre sera bien parmi les outsiders jeudi pour la finale du 200. Derrière les deux grandissimes favoris de la Jamaïque, Bolt et Yohan Blake, vainqueur lui de sa série en 20 sec 38. Sans forcer.

"Je pense avoir moins de 20 secondes dans les jambes", a déclaré le Savoyard après la course, estimant qu'"au vu des séries, il faudra faire moins de 20 secondes pour entrer dans la finale".

Duels franco-anglais

Qualifications également pour les trois Bleus du 110 m haies, Garfield Darien, Dimitri Bascou et Ladji Doucouré, ce dernier bénéficiant de la mansuétude du jury. Seulement 4e de sa série et éliminé au chronomètre, le champion du monde 2005 et 4e aux J0 de Pékin-2008 a été requalifié pour avoir été gêné par la chute du concurrent placé à sa gauche.

Du côté des duels franco-anglais du jour, la première bataille, dans le parc royal de Hyde Park, a été remportée haut la main par les Britanniques, avec les frères Brownlee, Alistair et Jonathan, les surhommes du triathlon, aux 1re et 3e places, seul l'Espagnol Javier Gomez Noya parvenant à s'intercaler.

Laurent Vidal, le +All Black+ sétois, qui s'entraîne la moitié de l'année en Nouvelle-Zélande et espérait venir troubler ce résultat pressenti, n'a terminé que 5e, derrière son compatriote David Hauss, 4e.

Petite consolation: la victoire est un peu française, les deux frères Brownlee courant toute l'année sous les couleurs de Sartrouville !

La 2e manche de l'affrontement franco-anglais aura lieu dans l'après-midi, dans le vélodrome de Stratford, dans le cadre de l'épreuve du keirin. Michael Bourgain face à Chris Hoy, quintuple champion olympique, dont une fois en keirin déjà en 2008. L'un des hommes les plus rapides du monde sur un vélo.

Liu Xiang, le maudit


Mais les Bleus comptent aussi des champions olympiques dans leurs rangs. Et notamment Steeve Guénot, sacré en lutte gréco-romaine à Pékin. Il défend son titre (-66 kg) mardi après-midi, lors de ce qui devrait être sa dernière compétition dans la catégorie, avant de monter chez les -74kg.

Sacré contre toute attente il y a quatre ans, Steeve Guénot ne part pas favori, loin de là. Depuis son titre à Pékin il n'a jamais vraiment confirmé son rang, ne décrochant qu'une modeste médaille de bronze européenne.

Côté sports collectifs, deux équipes françaises vont tenter en soirée de gagner leur billet pour les demi-finales: les handballeuses, à 20h30 (21h30 en France), face au Monténégro. Puis les basketteuses de Céline Dumerc, près de deux heures plus tard, face à la République tchèque.

Invaincues en 2012, les "Braqueuses" du basket français visent très haut à Londres après avoir battu en poule les Australiennes, triples vice-championnes olympiques.

A condition de ne pas buter sur un obstacle a priori facile, comme le champion olympique du 110 m haies de 2004, le Chinois Liu Xiang, dans la matinée. Contraint à l'abandon sur blessure quelques secondes avant le départ à Pékin en 2008, Liu a cette fois pris le départ. Mais la première haie lui a été fatale. Pour lui, ces JO de Londres se sont arrêtés après 10 m.

Première publication : 07/08/2012

  • JO - ATHLÉTISME

    Usain Bolt décroche l'or et conforte sa place au panthéon de l'athlétisme

    En savoir plus

  • JO - ATHLÉTISME

    Médaille d'argent pour le Français Mahiedine Mekhissi sur 3000m steeple

    En savoir plus

  • JO - ATHLÉTISME

    Le gène du sprint existe-t-il ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)