Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

  • Christophe de Margerie : disparition d’un patron Total

    En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Un présumé terroriste canadien abattu après avoir fauché deux militaires

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

asie

Trois soldats américains tués dans le sud de l'Afghanistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2012

Au moins trois soldats des forces spéciales américaines ont été tués par un homme portant l'uniforme afghan dans la province d'Helmand, dans le sud du pays. Plus de 20 attaques similaires ont été perpétrées depuis janvier.

AFP - Au moins trois soldats américains ont été tués vendredi dans le sud de l'Afghanistan par un homme portant un uniforme afghan, selon l'armée américaine et les autorités locales.

Il s'agit de la troisième attaque de ce type cette semaine, une tendance préoccupante pour l'Otan qui forme les forces afghanes avec l'objectif de les voir assurer la sécurité du pays à sa place d'ici à la fin 2014, date du retrait prévu de la force internationale.

"Il y a eu un incident ce matin, au cours duquel un homme vêtu d'un uniforme afghan a tiré sur des militaires américains dans le district de Sangin de la province du Helmand. Trois soldats américains sont morts", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'armée américaine en Afghanistan.

Selon le chef de l'administration de Sangin, Mohammad Sharif, qui parle lui de quatre Américains tués, ces derniers sont tombés dans un piège.

"La nuit dernière, un commandant de police a invité quatre membres des forces spéciales américaines à dîner dans son poste de contrôle. Les quatre américains ont été tués, et le commandant de police s'est enfui", a-t-il indiqué.

Sangin est l'un des bastions traditionnels des rebelles talibans dans le sud afghan. Chassées du pouvoir par les Occidentaux à la fin 2001, les talibans combattent depuis le gouvernement de Kaboul et son allié de la force internationale de l'Otan (Isaf), dirigée par les Américains.

Jeudi déjà un militaire afghan avait retourné son arme contre des soldats de la force internationale de l'Otan (Isaf) dans une province proche de Kaboul, sans en tuer aucun selon l'Isaf, qui n'a pas précisé s'il y avait eu des blessés.

Mardi, un militaire américain avait été tué dans l'est par deux hommes portant l'uniforme afghan. Selon un responsable militaire américain, les deux tireurs sont en prison et une enquête est en cours pour déterminer s'ils sont des rebelles talibans infiltrés.

Les attaques de soldats ou policiers afghans contre leurs alliés de l'Isaf se sont multipliées depuis un an, compliquant la tâche de l'Isaf et jetant de sérieux doutes sur la faisabilité de la transition sécuritaire prévue à la fin 2014.

Plus de 30 soldats de l'Isaf, qui en compte quelque 130.000 au total, sont morts en 2012 dans près de 25 attaques de ce genre au total.

Les talibans s'attribuent la plupart des attaques, affirmant avoir infiltré leurs hommes dans les rangs de l'armée ou de la police afghane. Mais la différence culturelle, génératrice de conflits, joue également un rôle important dans ces "tirs amis".
 

Première publication : 10/08/2012

  • AFGHANISTAN

    Un soldat français tué et un autre blessé dans la province de Kapisa

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Trois soldats de l'Otan tués lors de deux attaques perpétrées dans l'est de l'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Une vingtaine de camions de l'Otan détruits lors d'une attaque talibane

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)