Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Moyen-orient

Aide médicale aux réfugiés syriens : un second avion français en route vers la Jordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2012

Un second avion-cargo affreté par la France a décollé des Bouches-du-Rhône samedi à destination d'Ammam, en Jordanie, avec à son bord près de 100 tonnes de matériel médical afin de venir en aide aux réfugiés syriens à la frontière jordano-syrienne.

AFP - Un avion cargo Antonov 124 avec près de 100 tonnes de matériels à bord destinés à la mise en place d'un groupement médico-chirurgical français à la frontière jordano-syrienne, a décollé samedi peu avant midi de la base aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône), a indiqué à l'AFP l'Etat-major des armées.

Ce chargement, contenant des médicaments, des équipements et de la logistique, vient compléter les 20 tonnes de matériel médical envoyées jeudi dans un Airbus A310 et doit permettre de "rendre opérationnel" l'hôpital installé dans un camp de réfugiés syriens à la frontière jordano-syrienne, a indiqué à l'AFP le capitaine de Frégate Bertrand Bonneau, adjoint au porte-parole de l'Etat-major des armées.

L'avion s'est posé vendredi soir à Istres où il a été chargé samedi matin avant de décoller à la mi-journée pour Amman en Jordanie, une destination qu'il devrait atteindre en fin de journée. Là-bas, il sera déchargé samedi soir, et les équipements seront transférés dans des véhicules afin d'être acheminés au camp de Zaatari à Mafraq, près de la frontière syrienne, où l'installation commencera à partir de dimanche, selon la même source.

Le déploiement d'un groupement médico-chirurgical militaire à la frontière jordano-syrienne pour venir en aide aux réfugiés a été décidé lundi par le président François Hollande.

Cette opération de déploiement baptisée "Tamour" (datte en arabe: NDLR) doit permettre de rendre opérationnelle une structure légère composée d'un module médical, avec un médecin généraliste, un infirmier et deux aides-soignants, et d'un module chirurgical avec un chirurgien viscéral, un chirurgien orthopédique, un anesthésiste, deux infirmiers anesthésistes, un infirmier de bloc opératoire, quatre infirmiers de soins généraux, cinq aides-soignants et un personnel administratif.

Un manipulateur radio, un vétérinaire et un épidémiologiste font également partie du groupement.

Selon le type de pathologie, le groupement devrait pouvoir effectuer six à dix opérations par jour et hospitaliser 15 à 20 patients quotidiennement.

Un troisième avion, un Hercule C130 doit décoller samedi soir d'Istres, avec du matériel complémentaire, a encore précisé le porte-parole de l'Etat-major des armées.
 

Première publication : 11/08/2012

  • DIPLOMATIE

    En Turquie, Clinton évoque les moyens "d’accélérer la chute d’Assad"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bombardements acharnés et combats meurtriers se poursuivent à Alep

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'Algérien Lakhdar Brahimi pressenti comme successeur de Kofi Annan sur la Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)