Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Culture

Le créateur d'"E.T", Carlo Rambaldi, est décédé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2012

L'Italien Carlo Rambaldi, créateur des stars du cinéma de science-fiction comme "ET" ou le monstre d'"Alien", est décédé à l'âge de 86 ans. Considéré comme un génie du septième art, il avait obtenu trois Oscars pour les effets spéciaux.

AFP - Le créateur de l'extra-terrestre ET et du monstre du film Alien, l'Italien Carlo Rambaldi, trois fois primé par un Oscar pour les effets spéciaux, est décédé vendredi à l'âge de 86 ans, en Calabre où il résidait depuis plusieurs années, a annoncé un responsable de la région.

Les causes de son décès à l'hôpital de Lamezia Terme, où il résidait depuis une dizaine d'années, n'ont pas été communiquées par le conseiller régional à la Culture, Mario Caligiuri qui a annoncé sa mort.

"Avec Rambaldi, disparaît un des génies internationaux du cinéma, un magicien des effets spéciaux", a indiqué M. Caligiuri.

Né le 15 septembre 1925 à Vigarano Mainarda, près de Ferrare dans le nord-est de l'Italie, M. Rambaldi avait reçu à trois reprises la prestigieuse statuette holywoodienne pour les effets spéciaux du King Kong, Alien et ET.

Géomètre et diplômé de l'Académie des beaux arts de Bologne (centre-nord), il avait commencé à fréquenter les milieux du cinéma en 1956 en réalisant un dragon de 16 mètres de long pour le film Sigfrido de Giacomo Gentilomo.

Il a travaillé notamment pour des réalisateurs italiens connus comme Mario Monicelli ou Marco Ferreri (La Grande Bouffe), Pier Paolo Pasolini et Dario Argento (Profondo Rosso, 1975).

Sa rencontre avec les grandes productions hollywoodiennes lui permettront d'affiner sa capacité à concevoir des effets spéciaux utilisant la mécatronique, combinaison entre l'électronique et la mécanique.

Pour le King Kong de John Guillermin (1976), il conçoit un gigantesque singe hurlant de 12 mètres de haut qui sera en réalité peu utilisé et un bras mécanique pour les reprises en gros plan de l'actrice protagoniste Jessica Lange.

En 1979, il contribue aux côtés de Hans Ruedi Giger à la création de la monstrueuse pieuvre du film de Ridley Scott, Alien.

En 1982, il imagine son chef d'oeuvre, ET, le petit extra-terrestre tendre et drôle, protagoniste du film de Steven Spielberg qui va émouvoir le monde entier.

Il avait aussi collaboré à d'autres films connus comme Rencontres du troisième type (1977, Spielberg) et Dune de David Lynch en 1984.
 

Première publication : 11/08/2012

  • CINÉMA

    "Citizen Kane" perd sa palme de plus grand film de l'histoire du cinéma

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Hollywood roule-t-il pour les démocrates ?

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "The Dark Knight Rises", magistral épilogue de la trilogie Batman

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)