Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

EUROPE

Reprise des incendies aux Canaries et en Galice

Vidéo par Charlène Pelé , Vanessa TSANGA TABI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2012

Après avoir ravagé des centaines de milliers d'hectares en juillet, les incendies ont repris vendredi dans l'archipel des Canaries, où des centaines d'habitants de l'île de La Gomera ont été évacués, et en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne.

AFP - De nouvelles évacuations ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi sur l'île espagnole de La Gomera, aux Canaries, où un incendie de forêt, qui a ravagé 3.000 hectares, a repris, tandis que plus de 1.000 hectares ont été brûlés en Galice, en pleine canicule.

"Les habitants des villages de La Hayas, Arure et Guada, dans l'ouest de l'île, ont dû être évacués dans la nuit", venant s'ajouter aux quelque 300 personnes de sept villages évacuées vendredi à La Gomera, a indiqué samedi matin un porte-parole des services d'urgence des Canaries.

"Les feux restent actifs sur trois fronts. Il n'y a pas d'évolution positive pour l'instant", a-t-il ajouté, précisant que le feu dans le parc de Garajonay, une importante réserve naturelle de l'île, avait repris sur des zones déjà brûlées.

Un dixième de la superficie du parc est parti en fumée en début de semaine, soulevant des inquiétudes pour la préservation de cet écosystème d'une rare valeur, vestige des forêts subtropicales qui couvraient les bords de la Méditerranée il y a plusieurs dizaines de millions d'années et inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco.

Trois feux qui ont dévasté en quelques heures des centaines d'hectares se sont également déclarés vendredi en Galice, dans le nord-ouest du pays.

Dans cette région, plus de 1.000 hectares ont déjà brûlé dont environ 800 dans la province d'Ourense, aux environs de Barco de Valdeorras où deux villages envahis par la fumée, Raxoa et Millarouso, avaient été évacués vendredi, a indiqué le gouvernement régional.

Après avoir connu l'hiver le plus sec depuis 70 ans, l'Espagne a déclenché l'alerte aux incendies, avec un risque très élevé sur la plus grande partie du territoire, après l'arrivée mercredi d'une vague de chaleur africaine, les températures dépassant les 40 degrés dans de nombreux endroits.

Entre le 1er janvier et le 29 juillet, 130.830 hectares au total de végétation ont brûlé en Espagne.
 

Première publication : 11/08/2012

  • ESPAGNE

    Trois français trouvent la mort dans un immense incendie près de la frontière française

    En savoir plus

  • INCENDIES

    La Grèce, le Portugal et l'Espagne touchés par des feux de forêts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)