Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Culture

Festival de Locarno: le film français "La Fille de nulle part" remporte le Léopard d'Or

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2012

Le jury du Festival de cinéma de Locarno a récompensé le film "La Fille de nulle part", du réalisateur français Jean-Claude Brisseau, en lui attribuant, samedi, le prestigieux prix du "Pardo d'oro" (Léopard d'Or).

AFP - Le film "La Fille de nulle part", du Français Jean-Claude Brisseau, a remporté samedi le "Pardo d'oro" (Léopoard d'Or) du Concours international du Festival du film de Locarno, ont annoncé les organisateurs.

Ce film était en compétition aux côtés de 18 autres longs-métrages, dans le Concours international.

Le "Pardo d'Or" est le plus important trophée de ce festival, qui s'est déroulé du 1er au 11 août dans cette petite ville suisse, au bord du Lac Majeur.

"La Fille de nulle part", avec Virgine Legeay et Claude Morel, raconte l'histoire d'une rencontre entre Michel, un professeur de mathématiques à la retraite, qui vit seul depuis la mort de sa femme, et Dora, une jeune SDF. Sa présence amène un peu de fraîcheur dans la vie de Michel, mais peu à peu son appartement devient le théâtre de phénomènes mystérieux.

Le prix spécial du Jury a été atttribué à "Somebody up there likes me" de Bob Byington (USA).

Le Léopard du meilleur réalisateur revient au Chinois Ying Liang, 35 ans, pour le film "When Night Falls" (CoréeSud/Chine). Ce film est fondé sur une histoire vraie, celle de la mère d'un assassin, qui se prépare à rencontrer son fils, un homme qui a tué six policiers de Shanghai, après avoir subi des violences de la police, parce qu'il roulait sur un vélo non homologué.

Le prix de la meilleur actrice féminine a été attribué à An Nai, interprète dans ce même film "When Night Falls".

Enfin, le prix du meilleur acteur masculin a été attribué à Walter Saabel pour le film "Der Glanz des Tages" (The shine of the day), de Tizza Covi et Rainer Frimmel (Autriche).

Parmi les autres films distingués figure aussi "Camille redouble" de Noémie Lvovsky (France), qui a reçu le Variety Piazza Grande Award.
 

Première publication : 12/08/2012

  • CINÉMA

    Décès du cinéaste français Chris Marker, auteur de "La Jetée"

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "Citizen Kane" perd sa palme de plus grand film de l'histoire du cinéma

    En savoir plus

  • CINÉMA

    En 2012, le Festival de Cannes abolit les frontières

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)