Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Moyen-orient

Les forces de maintien de la paix démentent avoir été visées dans le Sinaï

Dernière modification : 12/08/2012

Un groupe d'hommes armés a ouvert le feu dimanche matin à un point de contrôle des forces de sécurité égyptiennes, dans le Sinaï, sans faire de blessés. Mais les Casques bleus à proximité n'ont pas été pris pour cible, d'après leur porte-parole.

REUTERS - Un groupe d'hommes armés a ouvert le feu dimanche matin à un point de contrôle des forces de sécurités égyptiennes, dans le Sinaï près de la frontière avec Israël sans faire de blessés, ont rapporté des responsables égyptiens et internationaux.

Une responsable de la la Force multinationale et observateurs au Sinaï (FMO), chargée de protéger un accord datant de 1979 entre Israël et l'Egypte, a nié que ses troupes aient été visées par les tirs, comme cela avait été initialement annoncé par une source égyptienne.

Neuf morts lors d'un accrochage dans le Sinaï

AFP - Neuf personnes - six activistes et trois militaires- ont trouvé la mort dans un accrochage dimanche matin dans le nord de la péninsule du Sinaï, où l'armée est engagée dans une opération d'envergure contre le "terrorisme", a indiqué la télévision d'Etat égyptienne.

La télévision n'a pas donné de détails sur les circonstances et le lieu des affrontements.

Une source de sécurité a affirmé à l'AFP que des combats avaient eu lieu près du village de al-Goura, dans le nord-Sinaï, contre des hommes armées de lance-roquettes, de grenades et d'armes automatiques. Plusieurs personnes sont mortes, a ajouté cette source sans en préciser le nombre.



"Nous n'avons pas été visés", a dit Kathleen Riley, représentante au Caire de la FMO. "Il y a eu des tirs à un point de contrôle de l'armée ou de la police égyptienne, pas très loin de nous. Nous avons entendu les coups de feu, mais il n'y a eu absolument aucune attaque contre notre équipe."

Cet incident intervient alors que l'armée égyptienne mène une opération contre des activistes évoluant dans cette zone désertique et soupçonnés d'être responsables d'une attaque qui a coûté la vie à 16 gardes-frontières, dimanche dernier.

Un peu plus tôt, les forces de sécurité égyptiennes se sont heurtées à des hommes armés qui ont ouvert le feu sur un point de contrôle de la police, sans faire de victime.

Les attaques se multiplient contre les policiers présents dans la région depuis mercredi.

L'armée égyptienne a dépêché des centaines de soldats et des véhicules blindés dans le nord du Sinaï jeudi pour lutter contre les activistes qui opèrent près de la frontière et cette offensive aurait fait une vingtaine de morts parmi ceux que les autorités du Caire qualifient de terroristes.

Vendredi, six personnes ont été arrêtées. Trois d'entre elles ont ensuite été remises en liberté.

Première publication : 12/08/2012

  • ÉGYPTE

    L'attaque du Sinaï, premier test sécuritaire pour Mohamed Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'armée égyptienne arrête plusieurs terroristes islamistes dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Nouveaux heurts entre la police et des hommes armés dans le Sinaï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)