Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

Moyen-orient

Les forces de maintien de la paix démentent avoir été visées dans le Sinaï

Dernière modification : 12/08/2012

Un groupe d'hommes armés a ouvert le feu dimanche matin à un point de contrôle des forces de sécurité égyptiennes, dans le Sinaï, sans faire de blessés. Mais les Casques bleus à proximité n'ont pas été pris pour cible, d'après leur porte-parole.

REUTERS - Un groupe d'hommes armés a ouvert le feu dimanche matin à un point de contrôle des forces de sécurités égyptiennes, dans le Sinaï près de la frontière avec Israël sans faire de blessés, ont rapporté des responsables égyptiens et internationaux.

Une responsable de la la Force multinationale et observateurs au Sinaï (FMO), chargée de protéger un accord datant de 1979 entre Israël et l'Egypte, a nié que ses troupes aient été visées par les tirs, comme cela avait été initialement annoncé par une source égyptienne.

Neuf morts lors d'un accrochage dans le Sinaï

AFP - Neuf personnes - six activistes et trois militaires- ont trouvé la mort dans un accrochage dimanche matin dans le nord de la péninsule du Sinaï, où l'armée est engagée dans une opération d'envergure contre le "terrorisme", a indiqué la télévision d'Etat égyptienne.

La télévision n'a pas donné de détails sur les circonstances et le lieu des affrontements.

Une source de sécurité a affirmé à l'AFP que des combats avaient eu lieu près du village de al-Goura, dans le nord-Sinaï, contre des hommes armées de lance-roquettes, de grenades et d'armes automatiques. Plusieurs personnes sont mortes, a ajouté cette source sans en préciser le nombre.



"Nous n'avons pas été visés", a dit Kathleen Riley, représentante au Caire de la FMO. "Il y a eu des tirs à un point de contrôle de l'armée ou de la police égyptienne, pas très loin de nous. Nous avons entendu les coups de feu, mais il n'y a eu absolument aucune attaque contre notre équipe."

Cet incident intervient alors que l'armée égyptienne mène une opération contre des activistes évoluant dans cette zone désertique et soupçonnés d'être responsables d'une attaque qui a coûté la vie à 16 gardes-frontières, dimanche dernier.

Un peu plus tôt, les forces de sécurité égyptiennes se sont heurtées à des hommes armés qui ont ouvert le feu sur un point de contrôle de la police, sans faire de victime.

Les attaques se multiplient contre les policiers présents dans la région depuis mercredi.

L'armée égyptienne a dépêché des centaines de soldats et des véhicules blindés dans le nord du Sinaï jeudi pour lutter contre les activistes qui opèrent près de la frontière et cette offensive aurait fait une vingtaine de morts parmi ceux que les autorités du Caire qualifient de terroristes.

Vendredi, six personnes ont été arrêtées. Trois d'entre elles ont ensuite été remises en liberté.

Première publication : 12/08/2012

  • ÉGYPTE

    L'attaque du Sinaï, premier test sécuritaire pour Mohamed Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'armée égyptienne arrête plusieurs terroristes islamistes dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Nouveaux heurts entre la police et des hommes armés dans le Sinaï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)