Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

Sports

Les basketteuses françaises s'inclinent contre les Américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2012

Face à des Américaines qui n'ont pas perdu un match aux Jeux olympiques depuis 1992 et décrochent ainsi leur 5e titre consécutif, les joueuses françaises se sont inclinées (86-50), et repartent de Londres avec une médaille d'argent.

REUTERS - Il n'y a pas eu de miracle samedi soir en finale du tournoi féminin de basket-ball, les Françaises s'inclinant logiquement (86-50) face à des Américaines, trop solides et trop régulières, qui décrochent leur cinquième titre olympique consécutif.

Les Françaises ont tenu pendant une mi-temps, mais la puissance physique et athlétique des Américaines, ainsi que la profondeur de leur banc, ont fini par les faire plier dans le troisième quart-temps.

"C'est un rouleau-compresseur", a reconnu Sandrine Gruda. "Ce sont des filles qui ne lâchent rien et qui sont d'excellentes joueuses de basket".

"On a manqué d'expérience dans ce match", a ajouté Edwige Lawson-Wade. "Aujourd'hui, je crois qu'on pensait plus à notre médaille qu'au match, ce qui fait qu'on n'a pas joué à notre niveau car je pense qu'il n'y a pas une différence de 30 points entre l'équipe de France et l'équipe américaine".

Candace Parker a terminé la rencontre avec 21 points et 11 rebonds, tandis que Sandrine Gruda a inscrit 12 points.

Après un premier quart-temps réussi durant lequel les joueuses de Pierre Vincent sont même passées devant au score après six minutes de jeu sur un tir à trois-points d'Edwige Lawson-Wade (11-13), la supériorité des États-Unis à l'intérieur a fait la différence petit à petit.

Candace Parker, notamment, a inscrit 10 points dans le seul deuxième quart-temps pour creuser l'écart et permettre à son équipe de prendre 12 points d'avance à la mi-temps.

Puis, les États-Unis ont enfoncé le clou dans le troisième quart-temps en réussissant un impressionnant 19-0 en moins de sept minutes pour faire passer le score de 43-32 à 62-32.

"On a bien tenu par séquences, mais c'est la force qu'elles ont, elles font péter tout le monde par des séquences de deux minutes où elles mettent beaucoup de points faciles", a expliqué l'entraîneur Pierre Vincent. "À nous d'apprendre de ça".

Malgré cet éclat, les Bleues ont continué de tout donner dans la dernière période, mais la défense agressive des américaines ne faiblissait pas.

Formidable parcours


Les Françaises ont ainsi logiquement connu leur soirée la plus difficile du tournoi en attaque, perdant 21 ballons et ne rentrant que 18 tirs sur 64 tentatives (28% de réussite).

"Je suis un peu triste de la manière dont on a joué ce soir, c'est peut-être notre plus mauvais match", a regretté Céline Dumerc. "Après, c'est pas évident de jouer les États-Unis et c'est elles qui nous ont fait déjouer. On n'a rien contrôlé du tout, je nous ai trouvées un peu fébriles. J'aurais aimé qu'on finisse sur une note un peu plus joyeuse".

La capitaine des Bleues a toutefois souligné que les Américaines avaient joué à fond, prenant les Françaises "très au sérieux". "C'est pour ça que l'écart est aussi important et c'est un honneur de se dire qu'elles n'ont pas lésiné sur les moyens pour nous battre", a-t-elle déclaré.

Cette défaite attendue face aux Américaines n'entâche en rien le formidable parcours des Bleues qui ont offert au basket féminin français la première médaille olympique de son histoire.

Après un sans faute lors du premier tour avec cinq victoires en cinq matches et un succès de prestige face aux vice-championnes olympiques australiennes, les Françaises ont éliminé la République tchèque en quart de finale puis la Russie, championne d'Europe en titre, en demi-finale.

"C'est lourd, c'est beau, c'est magique", a commenté Céline Dumerc, qui a évolué sur un nuage tout au long du tournoi, à propos de sa médaille.

"C'est un travail de longue haleine. Malheureusement, il y en a beaucoup qui travaillent pour essayer de décrocher ça et il y en a très peu qui ont cette opportunité, donc je suis super fière, je suis super heureuse".

Comme elles l'avaient annoncé avant la rencontre, les Bleues ont profité au maximum de cette finale. Elles avaient le sourire après le match au moment de saluer les supporteurs tricolores venus en nombre à la North Greenwich Arena, étant bien
conscientes qu'avec cette médaille d'argent, elles venaient de rentrer dans l'histoire du basket et du sport féminin français.

"J'ai toujours dit aux filles que je voulais aller aux Jeux olympiques, mais que je voulais y aller pour performer", a rappelé Pierre Vincent. "Mais je ne pensais pas qu'on arriverait là. Sincèrement, je ne le pensais pas".

"Notre place, on ne l'a pas volée", a affirmé Émilie Gomis. "Je suis contente de faire partie de ces douze filles qui marquent le basket féminin".

Les joueuses de Pierre Vincent repartent de Londres avec un bilan de sept victoires pour une seule défaite face à des Américaines qui n'ont plus perdu un match aux Jeux olympiques depuis 1992.

Première publication : 12/08/2012

  • JO - CYCLISME

    La Française Julie Bresset sacrée championne olympique de VTT

    En savoir plus

  • JO - SAUT À LA PERCHE

    Le Français Renaud Lavillenie décroche l'or au saut à la perche

    En savoir plus

  • JO 2012

    Basket féminin : or ou argent pour les Françaises ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)