Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

SPORT

L'extraordinaire doublé des handballeurs français

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 13/08/2012

Les Experts ont conservé leur titre olympique acquis à Pékin en battant la Suède 22-21. La France est la première nation à réaliser cet exploit dans le handball masculin, hormis l'URSS, sacrée en 1988, puis en 1992 sous le nom d'Équipe unifiée.

Le calcul est simple. Depuis quatre ans, l’équipe de France de handball a presque tout gagné : deux titres olympiques (2008, 2012), deux de championne du monde (2009, 2011) et un de championne d'Europe (2010). Seul le titre européen, attribué en janvier dernier en Serbie, lui a échappé. La France avait terminé 11ème de la compétition, une "faillite en titre" nous disait le défenseur Didier Dinart avant ces JO. Ces Jeux olympiques ont été très bien préparés par les Experts qui remportent à Londres la troisième médaille olympique de l'histoire du handball français (bronze à Barcelone en 1992, or à Pékin en 2008, or à Londres en 2012). Ecoutez la réaction du capitaine de l'équipe de France, Jérôme Fernandez :

J0 2012 - Jérôme Fernandez, capitaine de l'équipe de France de Handball médaillé d'or


En 2008, l’équipe de Claude Onesta avait facilement dominé l'Islande (28-23) en finale, achevant un parcours parfait (huit matches / huit victoires). À Londres, les Bleus ont connu cette fois-ci une défaite lors de la phase de poule contre l'Islande (29-30). Ils sont également passés tout proche de la sortie en quart de finale face à l'Espagne (23-22). Et c’est au pied du mur, en demi-finale contre leur "meilleur ennemi", la Croatie, que les coéquipiers de Thierry Omeyer, homérique ce jour-là, ont réussi leur match le plus accompli du tournoi (25-22). Dès lors, plus rien ne pouvait arriver à l’équipe de France.

Soutenus comme jamais ils ne l’avaient été lors de compétitions à l’étranger, les Français ont maîtrisé la finale, face à des Suédois qu’ils avaient déjà battus en phase de poule (29-26). Ils ont fait la course en tête dès la première période qu'ils ont terminée avec un avantage de deux points (10-8) sur lequel les Bleus ont su capitaliser en fin de match. "Je crois que c'est effectivement notre maîtrise et notre expérience qui nous ont permis de jouer ce match. Sûrement pas de manière brillante, mais en finale on ne cherche pas à faire du style, on cherche juste à les gagner", a déclaré Claude Onesta à l’issue de cette finale. "Cette médaille, chacun d'entre eux sait qu'elle vaut plus cher que les autres".

Nikola Karabatic et ses coéquipiers ont, en effet, été les seuls handballeurs de l'histoire à détenir en même temps le titre olympique, le titre mondial et le titre européen, avant de chuter. Puis de se relever. En 20 ans, le handball français s'est construit le palmarès le plus enviable du sport hexagonal et sur la première marche du podium, ce sont bien les Experts qui à l’unisson ont imité ce dimanche Usain Bolt, un index pointé vers le ciel, une jambe fléchie pour montrer au monde qu’eux aussi sont "des légendes" dans leur discipline.

Ecoutez la réaction de l'entraîneur français, Claude Onesta, au micro de RFI :

JO 2012 - Claude Onesta, entraîneur de l'équipe de France de Handball médaillé d'or

Première publication : 13/08/2012

  • JO - HANDBALL

    Les handballeurs français conservent leur titre olympique

    En savoir plus

  • JO - Handball

    Didier Dinart : "Aux JO, on peut vite passer de la lumière à la pénombre"

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    Londres-2012 : retour en images sur la quinzaine olympique tricolore

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)