Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur internet

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythme scolaire : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

Afrique

Vingt membres présumés de Boko Haram tués par l'armée nigériane

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2012

L’armée nigériane a affirmé, dimanche, avoir abattu 20 personnes soupçonnées d'appartenir au groupe islamiste Boko Haram lors d'un raid à Maiduguri, dans le nord-est du pays. Un soldat a également été tué dans l'opération.

AFP - Les forces armées nigérianes ont tué dimanche 20 membres présumés du groupe islamiste Boko Haram à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré à l'AFP un haut responsable de l'armée.

Un soldat a également été tué et deux autres ont été blessés dans la fusillade, a ajouté ce responsable, le commandant Victor Ebhaleme.

"Nous avons eu des informations selon lesquelles des membres présumés de Boko Haram étaient réunis à un endroit particulier de Maiduguri. Nos hommes se sont mobilisés, ce qui a conduit à une fusillade. Vingt terroristes présumés ont été tués tandis qu'un soldat est mort dans l'opération et que deux autres ont été blessés", a déclaré M. Ebhaleme.

L'armée n'a procédé à aucune arrestation à l'issue de ce raid mené contre une cache de Boko Haram dans le quartier de Gwaidamgari, dans la ville de Maiduguri, berceau du groupe.

Depuis l'été 2009, Boko Haram a mené de nombreux attentats à la bombe et attaques à main armée qui ont fait plus de 1.000 morts au Nigeria, premier producteur de pétrole et pays le plus peuplé d'Afrique. Ces attaques ont eu lieu pour la plupart dans le nord et le centre du pays.

Le groupe a intensifié ses attaques depuis le début du ramadan.

L'armée avait découvert cette semaine deux caches d'armes de Boko Haram, l'une à Tudun Bayero, une localité située à environ 10 kilomètres de Kano, la plus grande ville du nord du Nigeria, l'autre à Maiduguri. Elle avait saisi au total une quarantaine d'engins explosifs, plus d'un millier de cartouches de munitions ainsi que des fusils d'assaut.

Le président nigérian Goodluck Jonathan est confronté à une pression croissante pour enrayer le cycle des violences attribuées à Boko Haram.

Lors de sa visite au Nigeria, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton l'avait pressé jeudi à Abuja de donner un nouvel élan aux réformes dans son pays pour juguler l'islamisme.

En juin, Washington a inscrit trois membres présumés de Boko Haram, leur chef Abubakar Shekau et deux autres militants, sur la liste des "terroristes internationaux", permettant de geler leurs avoirs

Première publication : 12/08/2012

  • NIGERIA

    Dix-neuf personnes tuées dans une église évangélique du centre du pays

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Boko Haram revendique un nouvel attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Le président nigérian accuse Boko Haram de vouloir déstabiliser le gouvernement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)