Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Economie

Google va supprimer 4 000 emplois chez Motorola

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2012

Afin de remettre sur pied le fabricant de téléphones portables qu'il a racheté en mai, Google a annoncé lundi qu'il s'apprêtait à supprimer 4 000 emplois chez Motorola, soit 20% des effectifs, dont un tiers aux États-Unis.

Le géant de l'Internet Google a confirmé lundi qu'il s'apprête à supprimer quelque 4.000 emplois chez Motorola, dont deux tiers hors des Etats-Unis, pour tenter de ramener aux bénéfices le fabricant de téléphones portables américain racheté en mai.

Motorola fournira aux salariés concernés "de généreuses indemnités de licenciement" et se propose d'aider à leur reclassement, a assuré un porte-parole de Google dans une déclaration transmise à l'AFP.

L'information avait été dévoilée lundi par un article du New York Times indiquant sur son site internet que Motorola "a dit à ses employés dimanche qu'il va supprimer 20% de ses effectifs et fermer un tiers de ses 94 bureaux dans le monde".

Le tiers de ces 4.000 suppressions d'emplois va concerner les Etats-Unis, a confirmé au quotidien Dennis Woodside, le nouveau directeur général de Motorola.

Google n'a donné aucun détail à ce stade sur la localisation exacte des emplois concernés hors des Etats-Unis.

Le géant de l'internet a indiqué "comprendre à quel point ce sera difficile pour les employés concernés", tout en indiquant "attendre de cette stratégie la création de nouvelles opportunités et un retour aux bénéfices pour le département mobile de Motorola".

Google entend aussi faire sortir Motorola des marchés non rentables et lui faire stopper la fabrication des portables bas de gamme pour se concentrer sur quelques modèles contre une douzaine actuellement, a précisé M. Woodside.

Motorola va en outre réduire ses opérations en Asie et concentrer ses activités de recherche et développement à Chicago, Sunnyvale (Californie) et à Pekin.

Il s'agit de la première étape dans la stratégie conçue par Google pour remettre à flot le fabricant du célèbre portable Razr.

L'an dernier, Motorola avait tenté de se refaire une santé en lançant sa tablette Xoom mais celle-ci avait rencontré peu de succès.

Finalement, Motorola avait été racheté en mai par Google pour 12,9 milliards de dollars, une acquisition qui permettait au géant de l'internet de contrôler la fabrication d'appareils utilisant son système d'exploitation pour appareils portables Android, et de mettre la main sur quelque 17.000 brevets.

Rebaptisé Motorola Mobility par Google, le groupe de la banlieue de Chicago avait déposé les premiers brevets de la téléphonie mobile dès les années 1970. Longtemps numéro un sur ce marché, il a raté le tournant des "smartphones", dominé aujourd'hui par Apple et le sud-coréen Samsung.

Première publication : 13/08/2012

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Alcatel prévoit la suppression de 5 000 postes dans le monde

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Le gouvernement veut éviter la "casse sociale" chez SFR et Bouygues

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    L'avenir du constructeur du BlackBerry continue de s'assombrir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)