Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sur les traces de l’imam Gülen, ennemi juré d’Erdogan exilé aux États-Unis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avengers Station : les super-héros débarquent à Paris!

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Visas : l'Europe cède aux exigences de la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sauve qui Trump !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : la voie est libre pour Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

L’intelligence économique, un secteur en pleine évolution

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaires aux États-Unis : la voie est libre pour Donald Trump (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaires aux États-Unis : la voie est libre pour Donald Trump (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Sanofi : les 16 millions € du patron font gonfler la polémique

En savoir plus

Asie - pacifique

L'homme "le plus dangeureux de Chine" a été abattu par la police

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2012

Un braqueur chinois soupçonné d'avoir tué par balles neuf personnes depuis 2004, ce qui lui avait valu la réputation d'homme "le plus dangereux de Chine", a été abattu par la police, mardi, à Chongqing (sud-ouest) après plusieurs jours de traque.

AFP - Un braqueur soupçonné d'avoir tué neuf personnes, des faits expliquant sa réputation d'homme "le plus dangereux de Chine", a été abattu par la police à l'issue d'une traque intensive, a rapporté l'agence mardi Chine nouvelle.

Zhou Kehua, 42 ans, est connu pour tuer par balle ses victimes lorsque celles-ci retirent de l'argent à la banque. Il a été recherché pendant huit ans, avant que la chasse à l'homme s'accélère ces derniers jours.

Zhou est suspecté d'avoir tué une femme vendredi devant une banque de la mégapole de Chongqing (sud-ouest), puis d'avoir blessé deux personnes. On lui impute également le meurtre d'un policier le lendemain.

Toutes les forces de police de Chongqing, ainsi que celles de deux provinces voisines, ont été mobilisées pour traquer le dangereux braqueur, les autorités offrant une récompense de 500.000 yuans (63.500 euros) pour toute information permettant de le localiser.

L'homme a été tué par balle dans le district de Shapingba, une région montagneuse aux alentours de Chongqing. Il avait commencé sa série meurtrière en 2004, également à Chongqing, avec le meurtre d'une femme au cours d'un hold-up, selon Chine nouvelle.

Les crimes par arme à feu sont relativement rares en Chine où la législation sur la détention d'armes est draconienne.

 

Première publication : 14/08/2012

COMMENTAIRE(S)