Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux objets intelligents

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Real Madrid – Bayern Munich, duel de géants en demi-finale

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l'incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

Moyen-orient

Des partisans de l'ex-président Saleh attaquent le ministère de la Défense

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2012

Des soldats fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh ont attaqué mardi le ministère de la Défense à Sanaa, tuant cinq personnes. Une semaine plus tôt, des centaines de militaires s'étaient rebellés contre une restructuration des forces armées.

AFP - Cinq personnes, dont deux civils, ont été tuées et 17 autres blessées mardi dans l'attaque de soldats fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh contre le siège du ministère de la Défense à Sanaa, a indiqué à l'AFP une source militaire.

"Trois militaires et deux civils ont été tués dans l'attaque", a déclaré cette source, ajoutant que l'opération avait fait "17 blessés: 15 militaires et deux civils".

Des centaines de soldats de la Garde républicaine, commandée par le fils de l'ancien président, le général Ahmed Ali Abdallah Saleh, avaient attaqué à l'arme automatique et aux roquettes antichar le siège du ministère dans le centre de Sanaa après l'avoir assiégé, selon des témoins.

Mais les troupes gouvernementales ont pu repousser l'attaque, arrêtant 18 soldats de la Garde républicaine tandis que la police militaire pourchassait d'autres qui ont trouvé refuge dans des habitations ou des bâtiments proches du ministère, a indiqué une source des services de sécurité.

"Le général Ahmed a ordonné en soirée aux soldats de la Garde républicaine de se retirer du secteur du ministère de la Défense", a déclaré à l'AFP une source militaire de ce corps d'élite de l'armée.

En milieu de soirée, le calme est revenu dans le secteur mais la tension restait vive dans la capitale où des hommes de tribus en armes ont fait leur apparition, ont indiqué des habitants.

Des barrages militaires et policiers ont été établis sur les principales rues conduisant au siège du ministère de la Défense.

Première publication : 14/08/2012

  • YÉMEN

    Des dizaines de morts dans un attentat-suicide d'Al-Qaïda au Yémen

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Une centaine de miliciens tribaux occupent le ministère de l'Intérieur

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Sanaa déterminé à poursuivre la guerre contre Al-Qaïda

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)