Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Angela Merkel à Kiev pour arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ASL revendique un attentat contre des locaux de l'état-major à Damas

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2012

L'Armée syrienne libre a revendiqué un attentat perpétré à Damas, ce mercredi, contre des locaux de l'état-major de l'armée syrienne. Selon les rebelles, la bombe visait une réunion de militaires. Cinq personnes ont été blessées.

AFP - Un attentat à l'explosif dans un parking de l'état-major de l'armée syrienne à Damas, revendiqué par les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL), a fait cinq blessés, selon un militaire sur place.

L'aire de stationnement se trouve en face de l'hôtel Dama Rose, où sont logés les observateurs de l'ONU, qui sont tous sains et saufs.



"Nous remercions Dieu qu'aucun d'entre eux n'ait subi le moindre préjudice tout au long de leur présence en Syrie", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Fayçal Moqdad en ajoutant devant la presse: "Nous réaffirmons que nous ferons tout notre possible pour assurer la protection de l'équipe et lui permettre d'accomplir au mieux sa mission".

Selon la journaliste de l'AFP qui s'est rendue place, la bombe était placée à l'arrière d'un camion citerne, dont la cuve est éventrée. Plusieurs véhicules militaires ont été calcinés ainsi que les murs de l'immeuble mitoyen du Syndicat des ouvriers. Plusieurs fenêtres ont également été brisées.

"Des recrues faisaient leurs exercices physiques et recevaient leurs instructions, comme chaque jour, lorsqu'à 08H00 (05H00 GMT) il y a eu une énorme explosion et une boule de feu", a raconté à l'AFP un officier.

"Des militaires ont été projetés au sol par le souffle. Deux ont été brûlés, un troisième a été touché par un éclat de fer de la citerne, et deux autres jeunes ont été légèrement atteints", a-t-il ajouté.

Des pompiers sont arrivés immédiatement sur les lieux pour éteindre l'incendie.

Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) ont revendiqué l'attentat qui visait selon eux une réunion de militaires dans un bureau de l'état-major à Damas, a affirmé à l'AFP le commandant Maher al-Nouaïmi, chef du bureau de coordination du commandement de l'ASL en Syrie.

"L'opération de l'ASL contre un bureau de l'état-major général a été planifiée par des experts pour que deux explosions aient lieu à 08H05 (05H05 GMT mercredi) durant la réunion d'officiers et sous-officiers de l'armée et des chabbiha (miliciens pro-régime) où sont décidées les opérations du jour à Damas", a-t-il dit.

Selon lui, il y a sur place un dépôt de carburant, de munitions et d'armes qui approvisionnent les unités de la capitale.

"Cette opération vise à remonter le moral de l'ASL et à dire à Bachar al-Assad et à son commandement que nous pouvons mener des opérations bien étudiées car nous connaissons ce qui se passe dans leurs rangs", a-t-il ajouté.

"Je ne sais pas combien il y a eu de morts mais 150 personnes participaient à cette réunion, dont 10 officiers en charge de réprimer les manifestations à Damas", a-t-il souligné.

Un militaire sur place a affirmé à l'AFP qu'une seule explosion avait eu lieu.

Le 18 juillet, un attentat revendiqué par les rebelles avait visé une réunion de l'appareil sécuritaire à Damas, tuant quatre hauts responsables du régime, dont le beau-frère du président Bachar al-Assad, Assef Chawkat.

 

Première publication : 15/08/2012

  • SYRIE

    OCI : l'exclusion de la Syrie attendue dans la journée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad ne contrôle plus qu'un tiers de la Syrie, selon son ex-Premier ministre

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens revendiquent le crash d'un avion de combat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)