Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 19/08/2012

Les internautes malaisiens contre la censure du web

Les internautes malaisiens se mobilisent contre la censure du web dans leur pays. Aux Etats-Unis, le duo Mitt Romney-Paul Ryan tente de séduire les électeurs. Et Bill Gates souhaite inventer les toilettes du futur.

Les internautes malaisiens contre la censure du web


Dans un message publié sur Twitter, le Premier ministre malaisien Najib Razak a promis de réviser une loi qui, d’après ses détracteurs, porterait atteinte à la liberté d’expression sur Internet.

Une annonce qui fait suite à une vague de protestation des internautes du pays. En effet, des blogueurs, des activistes et des opposants politique ont fait grève mardi sur le web, en remplaçant leur page d’accueil par un écran noir assorti d’un message critiquant l’amendement 114A de « l’Evidence Act ».

Comme l’explique dans cette vidéo une responsable du Centre du journalisme indépendant malaisien, ce texte adopté en avril dernier autorise notamment les poursuites contre les hébergeurs, les fournisseurs d'accès et les internautes qui contribueraient à diffuser des contenus diffamatoires envers le pouvoir en place.

Pour le fondateur du site d’information en ligne Malaysiakini, cela signifie par exemple qu’un blogueur pourrait être inquiété pour des commentaires postés sur son blog par des lecteurs.

Une situation jugée inacceptable par de nombreux internautes, comme le caricaturiste Zunar, qui a publié ce dessin pour dénoncer une loi visant, selon lui, à contrôler Internet dans un pays où les médias traditionnels sont réputés proches du pouvoir.

L’ONG Reporters sans frontières accuse ainsi le gouvernement malaisien d’avoir voulu museler les opposants, très actifs sur le web, en vue des élections législatives anticipées qui doivent être organisées d’ici la fin de l’année.

 

USA : opération séduction pour le duo Mitt Romney - Paul Ryan

« America’s comeback team » ou, en français, « l’équipe qui remettra l’Amérique sur les bons rails »… Voici le nom que s’est auto attribué le duo Mitt Romney - Paul Ryan qui représentera le camp conservateur lors de la prochaine élection présidentielle aux Etats-Unis. Un duo que l’équipe de campagne du candidat républicain tente de faire connaître au grand public en multipliant notamment les opérations de communication sur la Toile.

Le site de Mitt Romney accorde ainsi une large place à celui qui deviendra son vice-Président s’il venait à être élu en novembre prochain. Paul Ryan, représentant du Wisconsin à la Chambre âgé de 42 ans, est ainsi présenté comme un homme dynamique et comme un travailleur acharné qui s’est toujours battu pour réduire les dépenses de l’Etat.

Une vidéo mettant en avant les principales mesures proposées par le duo Romney-Ryan a également été réalisée récemment et circule sur les sites de partage. Un clip dans lequel le représentant du Wisconsin loue les qualités de son partenaire et affirme qu’il est le seul à pouvoir relancer l’économie et à redonner espoir à la classe moyenne américaine.

Mais ces tentatives de séduction de l’électorat n’ont pas tardé à provoquer une réaction de la part du camp Obama qui a, lui, opté pour un autre surnom pour le duo républicain : « l’équipe du retour en arrière ». Le site de l’actuel Président des Etats-Unis présente ainsi Ryan comme un dangereux conservateur et estime que le programme des deux hommes aurait des conséquences dramatiques sur l’économie du pays. Des arguments repris dans cette vidéo disponible sur YouTube qui se termine en affirmant que les femmes, les personnes âgées, les étudiants et la classe moyenne en général paieront les pots cassés si les conservateurs remportent la présidentielle de novembre.


App.net, un réseau social qui veut concurrencer Twitter

Un site de microblogging sans publicité et totalement ouvert aux développeurs. C’est l’idée qui se cache derrière app.net et qui semble séduire plusieurs milliers d’internautes qui l’ont déjà financé à hauteur de 700 000 dollars via une plateforme de crowdfunding. Une contribution qui leur ouvre les portes de ce nouveau réseau social qui se pose en concurrent de Twitter. Dalton Caldwell, son concepteur, explique en effet que ce service sera payant, mais s’engage à ne pas vendre les informations personnelles de ses utilisateurs à des tiers.



Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Kim Dotcom, le célèbre fondateur du site de téléchargement et d’hébergements de fichiers Megaupload, fermé en début d’année par le FBI, n’en finit pas de faire parler de lui sur les réseaux sociaux. Lundi, il a en effet fait part de son intention sur Twitter de mettre prochainement en ligne une nouvelle version de son site controversé, plus sur et plus performant. Une annonce qui a aussitôt été largement relayée sur la Toile et qui a été accueillie avec joie par une grande majorité des internautes.

 

Vidéo du jour

Améliorer les conditions sanitaires dans les pays pauvres en offrant des toilettes aux 2,6 milliards de personnes qui n’y ont pas accès… c’est le défi que s’est lancé Bill Gates, le cofondateur de Microsoft, devenu milliardaire philanthrope, qui souhaite donc inventer les toilettes du futur. Un projet humanitaire pour lequel il a déjà versé plus de 5 millions de dollars à travers sa fondation et qu’il présente dans cette courte animation qui circule sur Internet.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus