Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

Crash d'un hélicoptère de l'Isaf en Afghanistan, onze militaires tués

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2012

Un hélicoptère de la force internationale de l'Otan (Isaf) s'est écrasé dans le sud de l'Afghanistan, causant la mort de onze personnes, dont sept militaires américains. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.

AFP - Sept soldats américains et quatre Afghans ont été tués jeudi dans la chute d'un hélicoptère dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé la force internationale de l'Otan (Isaf), sans en préciser la cause.
              
"L'accident a causé la mort de quatre soldats de l'Isaf, de trois membres des forces spéciales américaines, ainsi que de trois soldats et d'un interprète afghan", indique l'Isaf dans un communiqué précisant qu'une enquête est en cours sur les causes du crash.
              
Les victimes sont "sept militaires américains et quatre Afghans", a ensuite précisé l'Isaf sur Twitter.
              
Les rebelles talibans ont affirmé de leur côté avoir abattu l'aéronef. "Vers 11H00 ce matin (06H30 GMT), nos combattants ont abattu un hélicoptère de l'Isaf à Chenarto, dans le district de Shah Wali Kot de la province de Kandahar", a déclaré à l'AFP un de leur porte-paroles, Qari Yusuf Ahmadi.
              
"L'hélicoptère a été détruit et tout l'équipage et les soldats qui se trouvaient à bord tués", a-t-il ajouté.
              
Un responsable local, sous couvert d'anonymat, a confirmé la version des talibans.
              
Le sud afghan est, avec l'est, l'un des principaux bastions des talibans, qui combattent depuis plus de dix ans le gouvernement de Kaboul et l'Isaf.
              
De façon inhabituelle, l'Isaf n'a pas mentionné dans son communiqué la phrase "aucune activité ennemie n'était recensée dans la zone" de l'accident, habituellement employée à propos de ce genre d'accidents.
              
Les accidents d'hélicoptères sont relativement fréquents en Afghanistan, le plus souvent dus à des problèmes mécaniques ou à de mauvaises conditions météorologiques, et plus rarement à des attaques ennemies. La coalition de l'Otan s'appuie énormément sur le transport aérien en raison du terrain afghan accidenté.
              
En août 2011, un hélicoptère Chinook appartenant aux Etats-Unis a été abattu par les talibans près de Kaboul, tuant 8 Afghans et 30 Américains, dont 22 agents appartenant à l'unité des forces spéciales de la Marine US qui avait abattu Oussama ben Laden au Pakistan cette même année.
              
Cet incident était le plus meurtrier pour les troupes américaines dans les dix dernières années du conflit afghan.
              
Le 16 mars dernier, un hélicoptère turc s'est écrasé dans une maison en banlieue de Kaboul, tuant 12 soldats turcs et deux civils afghans.
              
Malgré leur longue présence en Afghanistan, les troupes de l'Otan, fortes de 130.000 hommes, n'ont pas réussi à éradiquer l'insurrection, menée par les talibans, qui semble au contraire reprendre de la vigueur ces derniers mois.
              
Le départ de la plupart des forces étrangères à la fin 2014, conjugué à la recrudescence des attaques talibanes et au manque d'expérience des forces de sécurité afghanes, fait s'interroger sur la capacité de l'Afghanistan à ne pas resombrer dans la guerre civile, après plus de trois décennies de conflit.


Première publication : 16/08/2012

  • AFGHANISTAN

    Journée d'attentats sanglants en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les autorités afghanes démentent avoir rencontré le numéro 2 des Taliban au Pakistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un employé afghan tue trois soldats de l'Otan dans leur base militaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)