Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

Asie - pacifique

Crash d'un hélicoptère de l'Isaf en Afghanistan, onze militaires tués

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2012

Un hélicoptère de la force internationale de l'Otan (Isaf) s'est écrasé dans le sud de l'Afghanistan, causant la mort de onze personnes, dont sept militaires américains. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.

AFP - Sept soldats américains et quatre Afghans ont été tués jeudi dans la chute d'un hélicoptère dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé la force internationale de l'Otan (Isaf), sans en préciser la cause.
              
"L'accident a causé la mort de quatre soldats de l'Isaf, de trois membres des forces spéciales américaines, ainsi que de trois soldats et d'un interprète afghan", indique l'Isaf dans un communiqué précisant qu'une enquête est en cours sur les causes du crash.
              
Les victimes sont "sept militaires américains et quatre Afghans", a ensuite précisé l'Isaf sur Twitter.
              
Les rebelles talibans ont affirmé de leur côté avoir abattu l'aéronef. "Vers 11H00 ce matin (06H30 GMT), nos combattants ont abattu un hélicoptère de l'Isaf à Chenarto, dans le district de Shah Wali Kot de la province de Kandahar", a déclaré à l'AFP un de leur porte-paroles, Qari Yusuf Ahmadi.
              
"L'hélicoptère a été détruit et tout l'équipage et les soldats qui se trouvaient à bord tués", a-t-il ajouté.
              
Un responsable local, sous couvert d'anonymat, a confirmé la version des talibans.
              
Le sud afghan est, avec l'est, l'un des principaux bastions des talibans, qui combattent depuis plus de dix ans le gouvernement de Kaboul et l'Isaf.
              
De façon inhabituelle, l'Isaf n'a pas mentionné dans son communiqué la phrase "aucune activité ennemie n'était recensée dans la zone" de l'accident, habituellement employée à propos de ce genre d'accidents.
              
Les accidents d'hélicoptères sont relativement fréquents en Afghanistan, le plus souvent dus à des problèmes mécaniques ou à de mauvaises conditions météorologiques, et plus rarement à des attaques ennemies. La coalition de l'Otan s'appuie énormément sur le transport aérien en raison du terrain afghan accidenté.
              
En août 2011, un hélicoptère Chinook appartenant aux Etats-Unis a été abattu par les talibans près de Kaboul, tuant 8 Afghans et 30 Américains, dont 22 agents appartenant à l'unité des forces spéciales de la Marine US qui avait abattu Oussama ben Laden au Pakistan cette même année.
              
Cet incident était le plus meurtrier pour les troupes américaines dans les dix dernières années du conflit afghan.
              
Le 16 mars dernier, un hélicoptère turc s'est écrasé dans une maison en banlieue de Kaboul, tuant 12 soldats turcs et deux civils afghans.
              
Malgré leur longue présence en Afghanistan, les troupes de l'Otan, fortes de 130.000 hommes, n'ont pas réussi à éradiquer l'insurrection, menée par les talibans, qui semble au contraire reprendre de la vigueur ces derniers mois.
              
Le départ de la plupart des forces étrangères à la fin 2014, conjugué à la recrudescence des attaques talibanes et au manque d'expérience des forces de sécurité afghanes, fait s'interroger sur la capacité de l'Afghanistan à ne pas resombrer dans la guerre civile, après plus de trois décennies de conflit.


Première publication : 16/08/2012

  • AFGHANISTAN

    Journée d'attentats sanglants en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les autorités afghanes démentent avoir rencontré le numéro 2 des Taliban au Pakistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un employé afghan tue trois soldats de l'Otan dans leur base militaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)