Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

Moyen-orient

Syria al-Shaab, la révolution syrienne à l'antenne

Vidéo par Khalil BECHIR , Nicolas BAKER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/08/2012

Depuis un an, Syria al-Shaab, une petite chaîne de télévision basée en Jordanie et diffusée en Syrie, relate le conflit syrien à partir d’images amateur. Elle est ainsi devenue un organe à part entière de la révolution syrienne.

Syria al-Shaab (Syrie du peuple) a un an tout juste et elle concurrence déjà al-Jazeera en Syrie. La petite télévision clandestine, basée en Jordanie, couvre exclusivement le conflit en Syrie. Elle ne compte qu’une trentaine de journalistes et techniciens, mais parvient à diffuser des images du conflit pendant plus de huit heures chaque jour. Ses sources : des vidéos tournées par les rebelles et les civils syriens avec leurs téléphones portables et postées sur Internet. Les correspondants, eux, interviennent à l’antenne via Skype.

"Même si parfois l’image est médiocre, le message passe quand même. Et c’est bien ça le plus important", assure Friras Mohamed, l’un des présentateurs de la chaîne. "On essaye d’être présent médiatiquement dans les zones qui ne sont pas couvertes par les autres chaînes, poursuit Salem Nemri, un technicien. Il faut donner l’info à travers le monde sur ce qui se passe dans toutes les villes syriennes."

Les images diffusées sont parfois difficilement soutenables, comme le révèle la vidéo de promotion de la chaîne (lien en langue anglaise, attention certaines images peuvent choquer). Des enfants morts, démembrés ou grièvement blessés, la souffrance d’un petit garçon maculé de sang, des manifestants passés à tabac, torturés, tués…

En un an, la chaîne est devenue la télévision de la révolution syrienne. Le régime de Bachar al-Assad tente donc par tous les moyens d’en empêcher la diffusion. Il y est parvenu à deux reprises. Syria al-Shaab était au début diffusée par Nilesat, un satellite égyptien, que les autorités de Damas sont parvenues à brouiller. Même scénario avec Arabsat quelques mois plus tard. Désormais, la chaîne est diffusée par un satellite du Golfe via les États-Unis. Impossible, pour Damas, d’en empêcher la diffusion.


Menaces contre les journalistes


Alors le régime s’en prend au personnel de la petite chaîne. Il n’est pas rare que les journalistes et techniciens soient l’objet de menaces. "On est toujours confronté à des menaces qu’on reçoit par email, Facebook ou Twitter. Parfois, on reçoit même des menaces personnelles par SMS sur nos téléphones", témoigne Koutaiba Khatib, l’un des principaux présentateurs de la chaîne.

Pendant dix ans, l’homme aux discrètes lunettes rondes a travaillé pour plusieurs chaînes arabes d’information. Il a rejoint Syria al-Shaab en novembre 2011. "Un ami m’a appelé pour me proposer de venir travailler ici, témoigne-t-il dans les colonnes du "Figaro". Je n’ai même pas réfléchi. Je suis venu." Pourtant, ni lui ni ses collègues ne sont payés. Parfois une prime, mais guère davantage. "Ce n’est pas un travail, pour nous c’est une cause", assure un autre journaliste, également cité par le quotidien français.

À l’origine de la création de Syria al-Shaab, en juillet 2011, se trouve Mohammad al-Ajlouni, un homme d’affaires américano-jordanien. En regardant à la télévision un discours du numéro un syrien condamnant les manifestations, il s’est décidé à se lancer dans l’aventure et a investi une grande partie de sa fortune pour créer sa chaîne. Son objectif était de diffuser ce que Bachar al-Assad tentait de dissimuler, expliquait-il en janvier dernier à une journaliste de "USA Today". "Je n’aurais jamais imaginé que la chaîne deviendrait un moteur de la révolution syrienne, mais c’est ce qu’il s’est passé, raconte-t-il. Les Syriens savaient que la seule façon de diffuser des images dans le pays et à l’étranger était de le faire eux-mêmes."


 

Première publication : 17/08/2012

  • REPORTAGE

    Le quotidien des réfugiés syriens du camp de Kilis, en Turquie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    En Jordanie, Laurent Fabius appelle au départ de Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les enquêteurs de l'ONU accusent Damas de crimes contre l'humanité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)