Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baltimore : 6 policiers poursuivis pour homicide involontaire, les habitants exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : à la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La France, 3ème exportateur d'armes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les clandestins, plus rentables que la drogue"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"François Hollande, "chouchou" du Golfe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

Moyen-orient

À Aden, une attaque coûte la vie à une dizaine de militaires

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2012

Samedi à Aden, un raid mené par des hommes armés, suivi d'une attaque à la voiture piégée, ciblant le quartier général des services de renseignement, a coûté la vie à une dizaine de soldats, selon un responsable de la sécurité.

AFP - Des hommes armés ont tué samedi 14 soldats, en particulier dans un attentat-suicide à la voiture piégée visant le quartier général des services du renseignement à Aden, principale ville du sud du Yémen, a annoncé un responsable de la sécurité, pointant Al-Qaïda du doigt.

"Le bilan s'élève maintenant à 14 morts", a déclaré ce responsable, qui avait fait état précédemment de quatre morts. Onze soldats ont été tués dans des tirs, et trois autres ont péri dans l'explosion d'une "voiture piégée conduite par un kamikaze qui a pénétré dans la cour" du QG.

"L'attaque est l'oeuvre d'éléments d'Al-Qaïda", a ajouté le responsable, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

Selon lui, les assaillants étaient répartis en deux groupes, l'un visant le côté sud du complexe et l'autre attaquant l'entrée ouest, où se trouve le bâtiment de la télévision publique.

Les soldats tués par des tirs ont été touchés au niveau de la barrière de ce bâtiment. Beaucoup n'ont pas eu le temps de répliquer, tués par des grenades lancée dans la pièce où ils dormaient.

Quatre soldats ont été blessés ainsi que trois employés de la télévision, dont deux femmes, a indiqué le responsable, qui avait assuré précédemment que les assaillants n'avaient pas pu pénétrer dans le complexe et avaient pris la fuite.

Selon des témoins, deux véhicules blindés ont été incendiés à l'entrée des locaux de la télévision.

Les attaques contre les forces de l'ordre sont fréquentes dans le sud du Yémen, où sévissent des militants d'Al-Qaïda mais aussi des séparatistes réclamant une plus grande autonomie pour cette région qui a été indépendante jusqu'en 1990.

Première publication : 18/08/2012

  • YÉMEN

    Des partisans de l'ex-président Saleh attaquent le ministère de la Défense

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Des dizaines de morts dans un attentat-suicide d'Al-Qaïda au Yémen

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Au moins 20 morts dans un attentat contre l'école de police de Sanaa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)